Récompenser les collaborateurs qui font un effort supplémentaire lors de la crise du coronavirus : les options

Par Annelies Rottiers - 14 avril 2020 - Temps de lecture: 4 minutes

Corona

Vos collaborateurs font plus que jamais la différence au sein de votre organisation. Il est donc opportun de leur donner un petit extra. La prime "corona" n'a pas vu le jour, mais aujourd'hui, vous avez déjà plusieurs moyens d'offrir à vos collaborateurs un salaire net plus élevé, sans que vos coûts de personnel n'explosent. Plus d’information sur quatre alternatives existantes :

medewerkers belonen corona

1. Les options sur actions ou warrants

La première alternative est une solution que peu d'employeurs utilisent jusqu'à présent. On n’aime que ce que l'on connaît ? Les options sur actions offrent pourtant des avantages intéressants et ce, tant pour l'employeur que pour le travailleur.

Employeur :

  • Vous choisissez vous-même le budget que vous y consacrez.
  • Les options sur actions entrent dans les frais professionnels déductibles.
  • Sous certaines conditions, le paquet d'actions ne donne pas lieu au paiement de cotisations sociales.

Travailleur :

  • Grâce aux warrants, le revenu net du travailleur est « optimisé » : il augmente d'environ 40 % lorsqu'un bonus est accordé sous la forme de warrants.

2. La solution collective : l'avantage non récurrent lié aux résultats (bonus salarial CCT 90)

Le bonus salarial CCT 90 ne peut être accordé que lorsque des objectifs collectifs fixés à l'avance ont été atteints. Ces objectifs doivent avoir été décrits de façon détaillée dans un plan bonus qui doit répondre à toute une série de critères bien définis et que vous devez soumettre pour approbation, dans un délai déterminé, aux pouvoirs publics.

L’avantage non récurrent lié aux résultats est collectif et s'applique donc sans distinction à tout le groupe de collaborateurs que vous avez défini dans le plan bonus.

D’autres spécifités importantes à savoir :

  • le montant est limité à 3.413 € brut ;
  • soumis à une cotisation patronale ONSS de 33 % et à une cotisation personnelle des collaborateurs de 13,07 %;
  • vous ne payez pas de précompte professionnel ni d'impôt ;
  • déductible à l’impôt des sociétés.

3. Accordez des jours de congé extra-légaux

En tant qu'employeur, vous pouvez accorder des jours de congé supplémentaires aux collaborateurs qui font plus d'heures. A vous de fixer les règles, mais nous recommandons de récompenser ces performances de la même manière. Vous évitez ainsi les tensions au sein de vos équipes ou entre les groupes de fonction.

Vous n'avez pas non plus à vous soucier des problèmes supplémentaires liés à l'organisation des vacances plus tard dans l'année : les jours de congé extra-légaux peuvent être reportés, contrairement aux jours fériés légaux. Vous déterminez à nouveau vous-même la date limite.

4. Utilisez les heures supplémentaires fiscalement avantageuses

Les employés du secteur privé peuvent effectuer 180 heures supplémentaires par an à un taux d'imposition favorable. Cela signifie qu'en tant qu'employeur, vous ne devez pas payer 41,25 % du précompte professionnel et que votre collaborateur bénéficie d'une réduction d'impôt de 57,75 % sur les heures supplémentaires effectuées.

Faisons le calcul

Hypothèse : Christine preste 20 heures supplémentaires par mois et choisit d’en demander le paiement. Sans la réduction fiscale, son salaire net en fin de mois s’élèverait au total à 1.523 euros, soit 103 euros de plus que son salaire net sans les heures supplémentaires. Grâce à la réduction fiscale sur les heures supplémentaires, elle percevra 1.661 euros sur son compte, soit un bonus de 241 euros à la fin du mois. Un avantage fiscal non négligeable.

Grâce à ce système, vos coûts sont également moindres pour vous, en tant qu’employeur. Sur le salaire brut de Christine, incluant les 20 heures supplémentaires, vous versez 293,67 euros de précompte professionnel. Mais grâce à la réduction fiscale, vous ne devrez payer que 194,67 euros, soit une réduction de 99 euros.


recompenser vos collaborateurs les options pour les entreprises non-essentielles 

SD Worx est disponible pour vous

Vous avez une question sur l'une de ces mesures ? Appelez ou envoyez un e-mail à votre interlocuteur habituel. Pas encore client ?


Posez votre question via notre formulaire


Webinaire : Les bonus - comment récompenser vos collaborateurs de manière optimale

En savoir plus sur le sujet ? Dans ce webinaire, un de nos consultants discutera plus en détail des différentes possibilités de récompenser vos collaborateurs pour leurs efforts sans que vos frais de personnel n'explosent.


Découvrez cette formation

Sur le même thème

Corona
werknemer

Votre travailleur revient d'une zone rouge ou orange : que faire ?

L’exode estival annuel a probablement aussi débuté chez vous. De nombreux pays européens ont ouvert leurs frontières aux vacanciers mais de nouveaux foyers d’infection au coronavirus apparaissent çà et là. Les couleurs sont désormais orange ou rouge. Quelles mesures pouvez-vous ou devez-vous prendre quand un collaborateur revient d’une zone à risque ? Et que faire s’il est subitement confiné sur le lieu de ses vacances ? Les incertitudes subsistent mais nous allons déjà esquisser quelques scénarios possibles afin de répondre aux questions les plus fréquentes posées à SD Worx.

Par Jean-Luc Vannieuwenhuyse - 1 octobre 2020
refresh Plus d'articles