1. Home>
  2. Actua & tendances>
  3. Dialogue social>

Le quasi-AIP 2019-2020 : quelles conséquences pour les employeurs ?

-Temps de lecture: 3 Minutes
IPA

Une norme salariale de 1,1 %, une période d’insertion plus souple pour le RCC et plus d’heures supplémentaires volontaires : bien qu’il ne s’agisse pas d’un accord interprofessionnel officiel, presque tous les éléments du projet de février seront mis en œuvre. Quelle sera précisément l’incidence de ces mesures pour votre entreprise ? Tour d’horizon.

Tous les deux ans, les partenaires sociaux se réunissent afin de parvenir à un accord salarial pour le secteur privé. Ces mesures doivent accroître le pouvoir d’achat des travailleurs tout en éliminant le handicap salarial avec nos pays voisins. Une entreprise pour le moins compliquée. Les négociations sont donc souvent extrêmement difficiles.

    L’AIP est mort, vive le quasi-AIP

    La base du syndicat socialiste FGTB avait rejeté le projet d’accord, principalement parce que la norme salariale proposée de 1,1 % était trop faible. Mais le gouvernement a tout de même pris l’initiative de la mettre en place au moyen d’un arrêté royal.

    Pendant un moment, l’incertitude planait sur l’avenir des autres mesures. Finalement, les partenaires sociaux ont accepté de signer les conventions collectives et les avis relatifs à ces mesures.

      Augmentation moyenne maximale du coût salarial de 1,1 %

      Les entreprises peuvent augmenter les salaires de 1,1 % maximum au cours des deux prochaines années. Les indexations et les augmentations barémiques restent garanties, même si elles dépassent la marge maximale.

      Toutefois, mieux vaut attendre les accords sectoriels avant d’accorder des augmentations salariales supplémentaires. En effet, les secteurs s’emploieront bientôt à faire de la marge de 1,1 % une réalité. Et comme il s’agit d’un maximum, nul besoin d’utiliser la marge complète. Si l’augmentation du coût salarial reste en deçà de 1,1 %, il y a encore de la marge au niveau de l’entreprise. La même remarque s’applique : il n’est pas nécessaire d’utiliser la marge (entièrement).

      La forme à donner à une éventuelle augmentation de salaire est laissée à l’entière discrétion du secteur, puis à l’employeur s’il reste de la marge de manœuvre. Augmentation du salaire brut, autre prestation salariale nouvelle ou plus élevée, un ou plusieurs jours de congé supplémentaires...

      Règles d’insertion plus souples pour le RCC

      Les partenaires sociaux étendent également les différents régimes de chômage avec complément d’entreprise (RCC) — les anciennes prépensions. Les exigences relatives à l’âge sont augmentées, mais progressivement.

      Par exemple pour les travailleurs ayant une carrière longue, un métier pénible et les ouvriers de la construction. À terme, l’âge minimum sera également relevé en cas de restructuration. De plus, le système plus souple des crédits-temps fin de carrière à 55 ou 57 est conservé dans certains cas.

      Et les autres mesures ?

      Par ailleurs, les décisions suivantes seront presque certainement adoptées :

      • Augmentation de l’intervention de l’employeur dans les trajets domicile - lieu de travail en train. Elle passe de 64 à 70 %.
      • Les travailleurs sont autorisés à faire plus d’heures supplémentaires volontaires. Le maximum est porté de 100 à 120 heures par an.
      • Ce ne sont pas seulement les salaires qui augmentent, mais aussi les prestations sociales et les pensions augmenteront.

        Norme salariale : éléments d’explication

        Les bonus, les primes et les augmentations barémiques constituent-ils des coûts salariaux ? Et qu’en est-il des employés qui travaillent à la commission ? Nos experts analysent la norme salariale en détail.

          Vous souhaitez être tenu au courant de ce qui se passe dans le monde des RH

            Abbonez-vous à notre lettre d'information
            jl
            ParJean-Luc Vannieuwenhuyse-Conseiller juridique

            Je travaille au sein du centre juridique de connaissances de SD Worx. Nos tâches sont les plus diverses, mais nous pourrions toutes les recouper sous le motto : ‘aide ton collègue à répondre aux besoins de ton client’. Nous collaborons par exemple au développement de nouveaux produits et services pour nos clients, le lancement du logiciel ‘car for cash’ en est un exemple concret. Il m’arrive également de donner des présentations sur des thèmes d’actualité et de répondre aux questions de journalistes en matière de gestion du personnel. Je suis juriste de formation et spécialisé en droit social.

            coronacao
            Blog

            L’accord social débouche sur deux nouvelles CCT Corona

            Le 7 octobre 2020, les partenaires sociaux ont signé deux nouvelles CCT dans le but de limiter l’impact de la crise du coronavirus. La CCT 103 redonne aux travailleurs la possibilité de bénéficier du crédit-temps classique – même en cas de recours à l’un des régimes de congé Corona. La procédure simplifiée de chômage temporaire des employés pour raisons économiques est désormais encadrée par la CCT 148. Nous les décortiquons toutes les deux pour vous.

            2020-10-01
            laborunion
            Blog

            Report des élections sociales : conséquences éventuelles pour votre délégation syndicale

            Si les syndicats élisent leur délégation syndicale de manière totalement autonome, vous êtes à l’abri. En revanche, si cette composition est liée d'une manière ou d'une autre au calendrier ou à la procédure des élections sociales, le report du scrutin en raison du coronavirus ne sera naturellement pas sans conséquence. Tout dépend du scénario spécifique qui s'applique à votre organisation.

            2020-07-02
            socialel
            Blog

            Report élections sociales 2020 : voici les mesures

            La semaine dernière, les partenaires sociaux ont décidé de reporter les élections sociales de mai 2020 à l’automne. La suspension de la procédure électorale soulève bien sûr toutes sortes de questions juridiques et pratiques. Les organisations d’employeurs et de travailleurs se sont penchées ces derniers jours sur un nouvel accord. Voici les nouveautés.

            Par Valérie t’Serstevens2020-04-01