1. Home>
  2. A propos de SD Worx>
  3. Presse>

Projet de loi « Emploi » : pour une PME sur trois, la semaine de travail de quatre jours serait une bonne solution

Pour la majorité (56%) des PME belges, le recrutement est un (très) grand défi. Pour près de la moitié d'entre elles, fidéliser le personnel existant l’est également.
fourdayweek

Avec l'accord sur la loi « Emploi », le gouvernement souhaite offrir de la flexibilité aux entreprises et aux employés. En ce qui concerne la semaine de travail de quatre jours, elle semble déjà être une bonne solution pour environ une PME belge sur trois, alors que la moitié de nos PME ont du mal à recruter et à fidéliser leur personnel. Cependant les avis sont partagés autour de cette loi puisque plus d’un tiers (37%) ne pense pas que la semaine de quatre jours contribuera à attirer ou à motiver ses collaborateurs. Les PME de Wallonie et de Bruxelles sont les plus positives à ce sujet. Début décembre, SD Worx a interrogé 661 chefs d'entreprise et responsables du personnel de PME concernant le premier trimestre 2022.

    PME

    Source : SD Worx 2022

    Pour près d'une PME sur trois (31,4 %), la semaine de quatre jours permettrait d'attirer ou de garder des travailleurs. Une proportion similaire (36,7%) de PME ne considère pas la semaine de quatre jours comme un moyen d'attirer ou de motiver son personnel. Les PME de Bruxelles et de Wallonie sont plus positives à l'égard de la semaine de quatre jours (soit 33,7% et 38,2%) que les PME de Flandre (27,1%).

    La moitié de nos PME ont du mal à recruter et à retenir leurs collaborateurs

    Près de 56 % des PME estiment que le recrutement de personnel est un défi important, voire très important et près de la moitié (46,6 %) des PME estiment que la motivation des travaileurs est un défi important, voire très important. Les PME de Bruxelles trouvent que le recrutement de personnel est un défi nettement moins important que les PME de Flandre. "La moitié de nos PME ont du mal à recruter et à retenir leurs travailleurs. Les PME citent les horaires de travail flexibles comme l'une des raisons les plus importantes (5 premières) pour lesquelles les candidats choisissent l'une ou l’autre entreprise. C'est également l'une des trois principales raisons pour lesquelles les travailleurs restent dans l'entreprise. Les PME du secteur des services sont légèrement plus favorables à la semaine de travail de quatre jours (32,5 % contre 26,9 % pour l’Industrie et la Construction), mais les différences régionales sont également légères : les PME de Bruxelles et de Wallonie sont plus favorables à la semaine de travail de quatre jours (soit 33,7 % et 38,2) que les PME de Flandre", explique Vassilios Skarlidis, Directeur régional PME chez SD Worx.

      défis

      Bron: SD Worx 2022

      Over het onderzoek

      In de driemaandelijkse tewerkstellingsprognose van SD Worx zijn voor de 47e keer een voor België representatief aantal kmo's bevraagd naar hun verwachtingen over tewerkstelling. Hieraan namen 661 bedrijven van 1 - 250 werknemers deel tussen 24 november en 6 december. Het betreft een online bevraging van de kmo’s in België aan de hand van een representatieve steekproef waarbij het onderzoeksbureau CityD-WES de respondenten via e-mail aanspreekt. De studie wordt ieder kwartaal herhaald. Er wordt gewogen volgens regio en organisatiegrootte in functie van de populatie van kmo’s. De resultaten zijn representatief voor alle kmo’s in België. De weging is doorgaans veel kleiner dan 2, behalve voor Waalse kmo’s. Voor de volledige steekproef bedraagt de foutenmarge 3,0% (betrouwbaarheidsinterval van 95%).