Voiture de société ou cash ? SD Worx lance l’outil de simulation allocation de mobilité

2 octobre 2017

Vendredi dernier, le 29 septembre, le Conseil des ministres a donné son feu vert pour l’allocation de mobilité. Dès le 1er janvier prochain, les travailleurs pourront échanger à certaines conditions leur voiture de société contre un montant en cash.

Le fournisseur de services RH SD Worx a développé un outil de simulation en ligne afin de pouvoir calculer rapidement votre salaire net si vous échangez votre voiture de société contre une allocation de mobilité. L’initiative du gouvernement est un premier pas pour réduire le nombre de voitures de société sur la route, mais il est possible d’aller plus loin.

L’allocation de mobilité en bref

Les travailleurs disposant d’une voiture de société pour leur utilisation personnelle pourront, à partir de l’année prochaine, l’échanger contre une allocation de mobilité financièrement intéressante. La législation est basée sur une double liberté de choix, sans obligation.  L’employeur et le travailleur peuvent tous deux décider de participer ou non.  Pour éviter les abus, la voiture doit faire partie du paquet salarial depuis un certain temps.

L’allocation de mobilité fera l’objet d’un traitement social et fiscal avantageux.  Un exemple : une voiture diesel présentant une valeur catalogue de 31 000 EUR et une émission de CO2 de 108 g/km, associée à une carte essence, représente une allocation de mobilité brute de 531 EUR par mois.  Cela coûte à l’employeur 570 EUR par mois. Le travailleur conserve un montant net mensuel de 487 EUR. Avec ce montant net, le travailleur doit désormais financer ses trajets domicile - travail.  L’employeur n’est plus tenu d’intervenir dans ces frais.

SD Worx a développé un outil qui calcule rapidement et simplement le montant de l’allocation de mobilité pour chaque type de voiture. En précisant plusieurs critères, vous verrez immédiatement le montant net dont vous disposerez chaque mois.

Un bon début

L’allocation de mobilité est une bonne initiative qui incite à la réflexion sur nos trajets domicile - travail, mais il est possible d’encore aller plus loin. En attribuant un budget mobilité aux travailleurs, qu’ils peuvent utiliser pour toute une série de solutions de transport, vous offrez encore plus de flexibilité et de choix. Les travailleurs peuvent par exemple opter pour une voiture de société plus petite et consacrer le budget restant à un vélo pliable, afin de parcourir les derniers kilomètres les plus encombrés vers leur lieu de travail. Pas d’embouteillages, pas de stress pour trouver une place de parking. Pour ceux qui ont un long trajet domicile - travail, cette alternative peut constituer une solution idéale. Vous pouvez aussi investir dans un abonnement de transports en commun, un vélo électrique ou un « speed pedelec ».

« Nous appliquons déjà ce budget mobilité aujourd’hui pour de nombreux clients et l’intérêt est grandissant. Le budget est créé en convertissant la valeur de quelques avantages extralégaux existants au niveau de l’entreprise, en tenant compte du coût patronal total de ces avantages. Le travailleur choisit une solution de mobilité en fonction de sa situation et de ses souhaits, dans les limites du budget prévu. Nous créons ainsi une plus-value pour le travailleur, sans coût supplémentaire pour l’employeur. Le travailleur laisse plus souvent de côté la voiture au profit des solutions de mobilité alternatives », explique Jean-Luc Vannieuwenhuyse, conseiller juridique chez SD Worx.