Prendre le pouls de vos équipes pour un engagement optimal

24 avril 2018 - Par Frederik Somers - Temps de lecture : 4 minutes
Motiver & engager

Selon une étude menée récemment par SD Worx auprès de 2.500 collaborateurs belges de petites et grandes organisations, les collaborateurs disposent généralement d'une autonomie suffisante. Ils estiment cependant ne pas avoir suffisamment voix au chapitre pour ce qui concerne la politique de l'entreprise et l'organisation de leur travail. Lorenzo Andolfi, HR Advisor, explique comment remédier à ce problème.

Les collaborateurs belges sont relativement satisfaits de l'autonomie et de la liberté dont ils jouissent pour organiser leur travail eux-mêmes. Il est frappant de constater qu'il n'y a pratiquement aucune différence entre ouvriers, employés et cadres. Lorenzo Andolfi : « Les collaborateurs prennent de plus en plus leur emploi et leur carrière en main de nos jours. La relation employeur-travailleur devient de ce fait plus personnelle et plus flexible. Songeons, par exemple, aux régimes de travail qui permettent de travailler selon divers horaires et à différents endroits, ou encore aux paquets salariaux sur mesure. »

Droit d’expression renforcé, engagement accru

La même étude nous apprend que pour ce qui concerne la participation à la politique de l'entreprise et l'organisation de leur travail, les collaborateurs sont moins satisfaits. Plus de la moitié estiment que leur employeur n'est pas suffisamment attentif à ces aspects. Il est à noter en outre que le score obtenu pour ces questions n'a pratiquement pas changé depuis 2009, époque à laquelle nous avons organisé cette enquête à grande échelle pour la première fois. En outre, la Belgique est tout à fait en queue du peloton européen : dans nos pays voisins, l’Allemagne (42 %), la France (42 %) et le Luxembourg (38 %), à peu près quatre travailleurs sur dix sont insatisfaits de leur niveau de participation ; aux Pays-Bas, le leader européen, seuls trois travailleurs sur dix (31 %) le sont.

Or le droit d'expression est l’un des leviers par excellence pour renforcer l'engagement. Lorenzo Andolfi : « Un travailleur qui a le sentiment de pouvoir contribuer au fonctionnement actuel et futur de son organisation développera une relation étroite avec son employeur. Et cela va même plus loin : plus de 9 salariés sur 10 (94 %) qui ont voix au chapitre dans ce domaine sont motivés pour fournir de bonnes prestations, contre moins de 7 sur 10 (68 %) dont le droit d'expression est limité ou inexistant ».

Dialogue continu avec vos equipes

Le message est donc : cherchez des solutions avec vos collaborateurs et améliorez ou modifiez les processus, pour renforcer l'engagement. Lorenzo Andolfi : « Il n'est pas nécessaire d'opérer de grands changements. Par exemple, la valeur ajoutée qu’apportent les petites équipes a déjà été démontrée à plusieurs reprises. Les lignes de communication sont beaucoup plus courtes et la coopération est plus efficace et transparente. Il existe également un large éventail d'outils pour rapprocher virtuellement les collaborateurs, promouvoir les échanges de feed-back et, de manière générale, porter la communication à un niveau supérieur. »

Mais comment savoir si vos actions portent réellement leurs fruits? Lorenzo Andolfi : « Grâce à des outils numériques, vous pouvez proposer à vos employés un certain nombre de questions simples et courtes, à intervalles réguliers. Que se passe-t-il au sein de vos équipes ? Leurs membres aiment-ils toujours ce qu'ils ont à faire ? Disposent-ils des ressources nécessaires pour fonctionner correctement ? Les équipes ont-elles toutes les compétences nécessaires pour atteindre leurs objectifs ? Vos collaborateurs reçoivent les questions sur leur smartphone ou leur PC, et réagissent quand cela leur convient. En d'autres termes, vous entretenez un dialogue permanent avec vos équipes sur leur lieu de travail. »

Les données RH pilotent les adaptations

Un suivi continu de ce type remplace-t-il l'enquête de satisfaction annuelle classique ? Lorenzo Andolfi : « Certainement pas, mais il vient la compléter de manière efficace. En prenant continuellement le pouls de vos équipes, vous pouvez réagir plus rapidement en cas de problème ou si une action spécifique nécessite un ajustement. Par ailleurs, en fonction des résultats obtenus, les problèmes soulevés peuvent être discutés au sein de vos équipes. Un avantage non négligeable. »

En d'autres termes, en surveillant l’engagement de vos équipes et en décidant d’actions concrètes, vous faites d'une pierre deux coups. Vos collaborateurs se sentent plus engagés, ce qui les rend plus précieux pour votre organisation. Et vous disposez de très nombreuses données RH pour peaufiner en continu le travail de vos équipes et répondre de manière agile aux défis que rencontre votre organisation.

Travailler sur l’engagement

Donner à vos employés un droit d'expression accru n'est qu'un des manières pour stimuler leur engagement. Quelles sont vos autres possibilités pour amener vos collaborateurs à un niveau supérieur, et donner des ailes à votre organisation ? Découvrez-le dans notre e-book gratuit.

Engagement


Inscrivez-vous à notre bulletin d’information

Plus d'information ?

Contactez SD Worx

Suivez la communauté SD Worx