La Coupe du Monde : comment faire face à la fièvre du foot au travail

12 juin 2018 - Par Ella HR - Temps de lecture : 3 minutes
Accords écrits

Le jeudi 14 juin, tous les yeux seront tournés vers la Russie, où sera donné le coup d'envoi de la Coupe du Monde de Football qui a lieu tous les quatre ans. Il va sans dire que vos collaborateurs qui supportent les Diables Rouges ne voudront manquer aucune de leurs passes. Un match passionnant durant les heures de travail peut vous mettre dans une situation difficile en tant qu'employeur. Comment prendre les devants face à cette fièvre patriotique ?

coup du monde football travail règles

S’il y a des fans de sport parmi vos collaborateurs, mieux vaut vous préparer à la situation en tant qu'employeur. Vous pouvez intervenir, mais aussi accepter leur enthousiasme. Voici quelques scénarios possibles.

Un collaborateur porte l'équipement des supporters

Si votre entreprise n'impose pas de code vestimentaire, la règle tacite est la suivante : l'équipement des supporters est acceptable tant que votre collaborateur ne va pas trop loin. Une vareuse de football ou des vêtements aux couleurs de la Belgique, mais pas plus. Les accessoires géants tels que les mâts de drapeau ne sont pas acceptables, surtout quand ils mettent en danger la sécurité de votre personnel. Par ailleurs, il vaut mieux interdire d'emblée tous les gadgets.

Dans le meilleur des cas, votre règlement de travail contient déjà un certain nombre de prescriptions vestimentaires que vos collaborateurs sont tenus de respecter, Coupe du Monde ou non. Tout le monde est ainsi égal devant la loi et il n'y aura pas de discussion possible au cas où vous n'auriez pas d'autre choix que d'imposer des sanctions.

Un collaborateur est mentalement ou physiquement absent

Vos collaborateurs ont le devoir de travailler efficacement durant les heures de travail. Regarder le football au bureau n'est pas acceptable. En tant qu'employeur, vous pouvez éviter ce type de négligence en bloquant, par exemple, les sites web qui diffusent les matchs en direct. Ou vous intégrez dans une politique internet globale une interdiction générale d'utiliser internet à des fins privées. Ainsi, aucun collaborateur ne se sentira visé.

Malgré votre politique, il est possible que les supporters fervents ne résistent pas à la tentation. Ils se portent malade pour ne pas manquer un match ou fêter une victoire. S'ils ne vous fournissent pas de certificat médical ou si leur absence est injustifiée, vous ne leur devez aucun salaire en tant qu'employeur. Evidemment, une telle situation est loin d’être agréable : rappelez-leur donc, aimablement mais fermement, leurs obligations en tant que travailleur.

Vous organisez vous-même un evenement

Enfin, en tant qu'employeur, vous pouvez prendre vous-même les choses en main par rapport à cet événement sportif. Regarder ensemble la Coupe du Monde est l'activité de team building idéale, aussi bien pour les supporters que pour ceux qui aiment profiter de l'ambiance.

Si tel est le cas, vous êtes responsable de l'événement. En ce qui concerne la consommation d'alcool, la balle est dans votre camp : il vous faudra choisir entre la tolérance zéro et une consommation raisonnable d'alcool. En tout cas, une consommation excessive est fortement déconseillée. Car en cas d’accident se produit, votre responsabilité pourrait être engagée.

Un employeur averti en vaut deux. Définissez donc des règles claires à l'avance et communiquez ouvertement et clairement à ce sujet. Si votre règlement de travail n'a pas encore été adapté en fonction de ce type d’événement, vous pouvez d'ores et déjà envisager d'élaborer une politique spécifique à la Coupe du Monde.

Inscrivez-vous à notre bulletin d’information

Plus d'information ?

Contactez SD Worx

Suivez la communauté SD Worx