Mols nv raconte sa collaboration avec SD Worx

Le fait que les travailleurs voient leur salaire payé correctement chaque mois va de soi. Et pourtant. Dans de nombreuses PME, l’administration des salaires ne tourne pas toujours comme sur des roulettes.

Pour Suzy Mols, de l’entreprise de bricolage Mols SA, c’est la raison qui l’a incitée à passer chez SD Worx en 2015. Avec succès : « Autrefois, nous avions des problèmes presque tous les mois. A présent, je peux dormir sur mes deux oreilles. »

Suzy, son époux et sa fille sont à la barre de l’entreprise familiale de Lommel, qui compte onze travailleurs. L'un d’entre eux travaille à temps partiel, les autres sont employés à temps plein. Il n’y a ni avantages extralégaux, ni réglementations en matière d’horaires complexes. De prime abord, l’administration des salaires semble donc relativement simple. Mais comme dans toute PME, il y a toujours quelques mauvaises surprises que Suzy réussit parfaitement à déjouer depuis sa collaboration avec SD Worx.

La confiance par la connaissance

« Jusqu’en 2015, un autre secrétariat social s’occupait du calcul des salaires. Mais tous les mois, il y avait des erreurs », explique Suzy. « L'un de nos ouvriers signalait régulièrement des erreurs dans sa fiche de paie. Il recevait cette information de son frère, chargé du calcul des salaires dans une grande entreprise. Encore heureux, car je ne suis moi-même pas une experte en la matière. Lorsque je téléphonais pour aborder ces problèmes, la réponse tardait souvent. On me transférait toujours d'une personne à l'autre, à croire que ma personne de contact ne connaissait pas bien la matière. »

Lors d'un événement avec d’autres entrepreneurs de Lommel, en 2014, Suzy engage la conversation avec une personne de SD Worx. « Kirsten Menten, du bureau d’Overpelt, m’a présentée à son chef Rik Vaes. Ces gens m'ont fait de suite bonne impression », sourit Suzy. « Leurs connaissances m'inspiraient également confiance. SD Worx nous a, par exemple, expliqué que nous pouvions obtenir une réduction fiscale sur les heures supplémentaires de nos ouvriers, chose que j'ignorais auparavant. Ce conseil fiscal nous a permis d’économiser des coûts salariaux non négligeables! »

Un mix d’online et de personnel

À partir du 1er janvier 2015, Mols SA et SD Worx se sont officiellement engagés. Préalablement, Suzy a suivi une formation pour apprendre à utiliser l’outil Payroll en ligne. « C’est facile », explique Suzy. « J'introduis les salaires, les maladies et les jours de congé, et le tour est joué. Il arrive naturellement parfois que j’aie une question, par exemple, en cas de petit chômage. J’appelle alors Vicky, ma personne de contact chez SD Worx. Elle m’explique clairement comment introduire ces données en ligne. »

Outre la réduction fiscale sur les heures supplémentaires, SD Worx a aussi apporté un conseil RH plus large. Deux des collaborateurs de Suzy relèvent de la commission paritaire 100. « Cela signifie notamment qu'ils peuvent compenser leurs heures supplémentaires par des jours de congé qu'ils déterminent eux-mêmes. Jusqu’à présent, ces jours tombaient dans des périodes de congé fixes, tout comme pour leurs collègues d’autres commissions paritaires. Bien que cela ne nous ait jamais posé de problèmes, je préfère quand même que tout se déroule 100 % correctement », affirme résolument Suzy.

Plus que le calcul des salaires

Le bilan de la collaboration est positif. « Nous n’avons plus reçu aucune remarque de la part de nos collaborateurs. C’est la preuve que tout se déroule correctement », dit Suzy en riant. « C’est pourquoi je fais confiance à SD Worx pour franchir un pas supplémentaire au-delà de la pure administration des salaires. Nous examinons actuellement ensemble les options envisageables pour accorder à nos employés un avantage extralégal, à savoir un bonus fiscalement avantageux en cas de diminution de l’absentéisme pour cause de maladie. Je suis persuadée que Vicky m’apportera une fois de plus une aide précieuse et des conseils avisés !

Mols NV
Il arrive naturellement parfois que j’aie une question, par exemple, en cas de petit chômage. J’appelle alors Vicky, ma personne de contact chez SD Worx. Elle m’explique clairement comment introduire ces données en ligne. Suzy Mols Chef d'entreprise Mols nv