Partager temporairement des collaborateurs

Alors qu'un secteur croule sous une trop forte charge de travail, un autre est confronté à un surplus de personnel et risque des licenciements. Ce déséquilibre entraîne des coûts humains et financiers importants. Et si nous pouvions combler le manque d'un secteur avec l'excédent de l'autre ?  Une démarche qui semble pratique, mais comment fonctionne-t-elle sur le plan sociojuridique ? SD Worx peut vous aider. 

L'avenir est à la pollinisation croisée 

 En Belgique, la coutume veut depuis longtemps que des travailleurs fournissent des services pour un employeur autre que le leur. Des formes telles que l'externalisation, la (sous-)traitance ou le détachement y sont déjà bien établies. 

Mais le fait de « prêter » des collaborateurs et donc (une partie de) l'autorité de l'employeur est en principe interdit. Néanmoins, il existe un certain nombre d'options juridiques pour prêter du personnel – également appelées co-approvisionnement ou patronat partagé, via un contrat multi-employeurs ou une mise à disposition autorisée, par exemple. Cette démarche implique toujours une approche sur-mesure pour éviter un certain nombre de pièges sociojuridiques. En bref, tant que le gouvernement ne réforme pas le cadre du co-approvisionnement, nous nous trouvons dans des eaux juridiquement troubles, et l'expérience de SD Worx s'avérera utile. 
 

Partager des collaborateurs : un sujet brûlant en période de coronavirus

Il n'y a pas de meilleur exemple que l'actuelle crise du coronavirus pour illustrer l'utilité du co-approvisionnement. Certains secteurs, tels que l'horeca, ont été contraints de fermer par les autorités. Les entreprises du secteur de la culture et du secteur événementiel se retrouvent sans travail et doivent mettre temporairement leurs travailleurs au chômage. Les hôpitaux et les résidences-services font face à une pénurie de personnel et font appel à des bénévoles pour les aider.

Le co-approvisionnement offre une solution pour minimiser l'impact négatif sur notre économie, notre budget et la santé des professionnels de la santé. Il permet de retirer des travailleurs du système de chômage temporaire et de les déployer dans les entreprises qui en ont le plus besoin. 

Qu’est-ce que ce système nous apporte ?

  • En échangeant du personnel, nous réduisons la pression que connaît le secteur des soins de santé, qui tourne aujourd'hui à plein régime. 
  • Les travailleurs titulaires d'un diplôme dans le domaine de la santé qui sont au chômage peuvent ainsi travailler temporairement dans le secteur des soins de santé
  • Un support dans les tâches logistiques est également possible pour les profils moins spécialisés.
  • Les résidences-services avec une surcapacité de travailleurs peuvent prêter du personnel à d'autres centres en difficulté. 
 

Les avantages du co-approvisionnement pour les organisations et les collaborateurs

Si vous avez temporairement un excédent de personnel, le co-approvisionnement vous offre

  • une alternative au chômage temporaire ou économique.
  • une garantie contre le licenciement, car des collaborateurs talentueux peuvent rester à bord.
  • une option pour réduire vos coûts salariaux : le nouvel employeur paie le salaire courant, vous ne réglez que la différence.
  • la flexibilité de déterminer combien de temps vous partagez.
 

Si vous êtes temporairement à la recherche de profils spécifiques, le co-approvisionnement vous offre l'opportunité

  • de réduire temporairement la charge de travail.
  • d'absorber de manière flexible les pics et les creux dans le travail.
  • d'apporter de nouvelles connaissances et expériences.
  • d'attirer des profils exclusifs à un prix abordable. Vous ne payez que le salaire courant, l'employeur d'origine règle la différence.
  • de décider vous-même de la durée de votre partage.
  • de garder les collaborateurs motivés au travail. 
 

Collaborateurs qui sont prêtés temporairement

  • évitent le licenciement ou le chômage temporaire.
  • conservent leur contrat de travail existant et tous les droits acquis.
  • acquièrent de l'expérience ailleurs et renforcent leur employabilité.  
  • restent actifs. 
 

Ce que nous vous proposons

  • Des conseils clairs : ensemble, nous examinons quelle formule de co-approvisionnement est la plus appropriée pour vous et nous recherchons la meilleure solution pour toutes les parties concernées : l'employeur d'origine, le nouvel employeur (temporaire) et le travailleur.
  • Une simulation financière : nous calculons les coûts associés au co-approvisionnement tant pour l'employeur d'origine que pour le nouvel employeur.
  • Un cadre juridique correct : nous garantissons un contrat de coopération solide, qui offre une sécurité juridique à toutes les personnes concernées.
  • Une mise en œuvre pratique dans le payroll : grâce à nos nombreuses années d'expertise en matière de payroll, nous pouvons proposer à nos clients une structure juridique adaptée à leurs besoins spécifiques.
  • Un allégement à 100% : nous vous conseillons et vous accompagnons dans les domaines du droit du travail, de la fiscalité, du droit de la sécurité sociale et du droit des sociétés et vous proposons un soutien administratif de A à Z.
  • Un vaste réseau : grâce à nos excellents contacts avec les fédérations spécialisées, nous comprenons parfaitement les besoins du terrain.
  • Une approche intégrée avec des partenariats solides :  Experience@Work et SD Worx Staffing Solutions.
 

Obtenez de l'aide à temps

Le prêt de personnel s'accompagne de règles sociojuridiques strictes. Il ne s'agit pas d'une situation quotidienne pour la plupart des employeurs. En faisant appel aux consultants spécialisés de SD Worx, vous vous assurez que tout se déroule de manière fluide, efficace et correcte.


Réservez un entretien préliminaire sans engagement avec Valérie t’Serstevens. Elle se fera un plaisir de vous guider.

 

 

Valérie t’Serstevens - Manager National and International Employmen

Valérie a obtenu en 1996 son diplôme en droit à l’UCL. Elle travaille chez SD Worx depuis peu, mais jouit d’une belle expérience de près de 18 ans en droit du travail national mais aussi international. Elle aime transmettre ses connaissances par l'animation de formations qu’elle veut axer sur la pratique.

Oui, je veux un entretien préliminaire

Webinaire : Patronat partagé, et contrat d'entreprise

Offre et demande, pénuries et excédents... Il est probablement possible de concilier tout ceci : les entreprises qui doivent mettre temporairement leurs travailleurs au chômage peuvent les déployer dans les secteurs qui en ont le plus besoin.

Votre entreprise se reconnaît dans cette situation ?  Découvrez nos solutions pratiques dans ce webinaire.

 

Je m’inscris

L'autorité patronale partagée : comment déployer intelligemment vos collaborateurs pendant la crise du coronavirus

Plus d’un million de travailleurs sont aujourd’hui au chômage temporaire. Soit un quart de la population active environ, confiné à la maison. Alors que certains secteurs croulent sous la charge de travail. L’impact négatif sur notre économie, le budget et la santé de collaborateurs dans les secteurs essentiels doit être limité au maximum.

Lire plus

Partager des collaborateurs grâce au contrat multi-employeurs

Charge de travail fluctuante, besoin d’une expertise spécifique ou désir de mener une carrière variée : de plus en plus d’entreprises s’intéressent au partage de collaborateurs avec d’autres entrepreneurs. La solution : le « contrat multi-employeurs ». Mais il importe d’éviter certains pièges.

Lire plus