Allocations de crédit-temps provisoirement inchangées à partir du 1er avril 2017

18 avril 2017

Depuis le 1er janvier 2015, il n’existe plus de droit à une allocation pour un crédit-temps non motivé.
Le droit à une allocation pour un crédit-temps motivé a été maintenu. En outre, le droit à des allocations pour certains motifs de soins (enfant jusqu’à 8 ans, soins palliatifs et soins membre du ménage ou de la famille gravement malade) a depuis cette date été porté à maximum 48 mois durant la carrière.
Il existe dès lors une discordance entre le droit aux allocations et le droit à l’absence.