Presse

En tant que journaliste, vous cherchez des informations sur l’emploi, l’absentéisme, la rémunération flexible, la politique salariale ou du personnel, l’engagement au travail, la diversité, l’allongement des carrières ou l’équilibre travail-vie privée ? Vous vous intéressez à l’impact de la numérisation et de la robotisation sur le marché de l’emploi ? Vous vous demandez comment intégrer les travailleurs free-lance dans une équipe de collaborateurs permanents ? Vous vous posez des questions sur la façon dont les entreprises peuvent déployer leurs collaborateurs de manière optimale ? Vous cherchez des tendances relatives aux affaires du personnel ou aux RH en général ? Vous voudriez savoir ce qu’il en est au juste du droit du travail, ou vous souhaitez obtenir des éclaircissements sur de nouvelles propositions législatives ou des lois relatives au travail ? Vous aimeriez en savoir plus sur l’emploi international ?

En tant que secrétariat social, SD Worx est le leader sur le marché en Belgique. SD Worx est actif dans dix pays, et se classe numéro deux en Europe et numéro cinq au niveau mondial. Plus de 65.000 petites et grandes organisations de divers secteurs sont clientes. Il en résulte une mine d’informations sur la population active, en Belgique et dans le monde entier.

N’hésitez pas à nous contacter. Notre responsable presse vous mettra volontiers sur la voie !

Tous les communiqués de presse

Contact de presse Belgique

Eva De Schryver
eva.deschryver@sdworx.com
+32 (0)496 02 67 08

 

A propos de SD Worx

Rapport annuel 2018

A propos de SD Worx

Presse

Aperçu des mesures prévues en 2019

28 décembre 2018

Une nouvelle année apporte traditionnellement son lot d’amendements législatifs. Un certain nombre de mesures sont cependant encore sur le métier : elles ont certes déjà été approuvées, mais doivent encore être mises en œuvre. Impossible de prédire quand ces lois seront effectivement d'application, mais les employeurs et les travailleurs devraient en tenir compte, selon SD Worx. Le fournisseur de services de ressources humaines conseille donc aux employeurs de s’informer de manière approfondie, ainsi que leurs travailleurs, au cours des prochaines semaines et prochains mois, et d’effectuer les préparatifs nécessaires pour la nouvelle année.

Six sur dix prend son travail à la maison, mais huit sur dix employés sont contents de l’équilibre travail-vie privée

20 décembre 2018

Consulter ses e-mails pendant le temps libre, comme les vacances (de Noël), le week-end ou en dehors des heures de travail ? Pas de problème pour quatre sur dix employés belges !

Le tax shift augmentera à nouveau les salaires nets de 36 euros au minimum le 1er janvier 2019

4 décembre 2018

Le 1er janvier 2019, les salaires mensuels nets augmenteront à nouveau. C'est en effet à cette date qu'entrera en vigueur la troisième et dernière phase du tax shift. Une personne, ayant un salaire brut de 2.000 euros et un salaire net de 1.575 euros, gagnera ainsi 37 euros nets en plus à partir du 1er janvier. Sur quatre ans, l'augmentation totale se chiffrera alors à 168 euros. Le fournisseur de services RH SD Worx vient d’effectuer quelques calculs salariaux sur la base de la nouvelle formule-clé du fisc pour l'année 2019 afin de connaître ainsi l'impact total des changements des quatre dernières années.

Vendredi sans E-mail : comment limiter l’afflux de courriels ?

30 novembre 2018

Ce vendredi a lieu la 11e édition du « Vendredi sans E-mail ». Cette journée a été créée pour faire réfléchir les entreprises à l’important trafic quotidien de courriels (internes) et à la façon de le contrôler. C’est impératif, car une utilisation inappropriée des courriels peut entraîner un manque à gagner allant jusqu’à 3.000 € par an par travailleur . D’après le fournisseur de services RH SD Worx, il existe plusieurs alternatives faciles qui permettent de limiter l’afflux de courriels.

Désir de continuer sur la voie de l’indépendance pour près de 40 % des freelances belges

27 novembre 2018

Alors que les freelances représentent un pourcentage toujours plus important de la population active, cette façon de travailler est de plus en plus considérée comme un choix de carrière, et non comme une option bien commode à court terme. Près de quatre freelances sur dix (38,5 %) prévoient de rester leur propre patron à long terme, alors que seuls 10,3 % d’entre eux désirent, à l’avenir, occuper à nouveau un poste de salarié.