Les travailleurs belges reprennent des vacances

Légère augmentation des vacances en juillet - mais SD Worx prévient : nous ne rattraperons pas le retard de l'année dernière.

13 août 2021

Le mois de juillet reprend à nouveau sa moyenne de vacances annuelles, comme nous le connaissions avant le coronavirus. C'est ce qui ressort des chiffres du spécialiste RH SD Worx, basés sur les données salariales de 70 000 employeurs et de près d'un million de salariés du secteur privé en Belgique. Pour le mois de juillet 2021, SD Worx enregistre même une légère hausse, avec 22,24% de jours pris de vacances légales, en comparaison avec le mois normal de juillet 2019. Cependant, SD Worx reste prudent et le prestataire de services RH invite les employeurs et les travailleurs à bien planifier leurs vacances.

La détente, les possibilités de voyage et le succès de la campagne de vaccination ont , entre autres, permis d'envisager à nouveau des vacances au mois de juillet. SD Worx a pu le confirmer une fois de plus dans les chiffres : sur les 100 jours théoriques à travailler, 22,24 en moyenne ont été pris pour des jours de vacances. En d’autres mots : juillet a été un mois normal de vacances.

graph

Source : SD Worx Employment Tracker 2021

Jean-Luc Vannieuwenhuyse, expert juridique chez SD Worx, explique : « Au mois de juillet de cette année, nous avons à nouveau pris plus de congés. Notamment grâce à un assouplissement des règles et à une campagne de vaccination réussie, les gens ont à nouveau envie de partir en vacances. Nous constatons que nous avons même dépassé de peu le niveau de 2019. C'est un pas dans la bonne direction, car dans un même temps, nous constatons que les travailleurs ont pris moins de congés tout au long de l'année. C'est logique car nous avons commencé l'année de manière difficile, avec peu d'opportunités et de nombreuses mesures restrictives. »

Les travailleurs ont encore mis de côté leurs vacances au cours du premier semestre de cette année. Jean-Luc Vannieuwenhuyse poursuit : « Nous devons nous poser la question de savoir si cette prise de vacances en juillet est suffisante pour équilibrer les jours de vacances accumulés. L'année dernière, nous avons observé un pic plus important que la normale en décembre, et nous avons également constaté une augmentation du nombre de jours de vacances en novembre. Il est donc difficile pour certains employeurs de terminer l'année. »

graph

Source : SD Worx Employment Tracker 2021

Tout salarié doit prendre ses congés légaux avant le 31 décembre de l'année en cours. Le report des vacances à l'année suivante n'est pas autorisé. Le salarié perd dès lors les vacances qu'il n'a pas prises avant la fin de l'année. Le salarié n'est pas non plus autorisé à renoncer aux vacances annuelles auxquelles il a droit. En outre, l'employeur risque une amende administrative. En tant qu'employeur, vous avez donc intérêt à veiller à ce que vos travailleurs utilisent tous leurs jours de congé légaux. C’est un point important à garder à l’esprit pour les entreprises et travailleurs.

Jean-Luc Vannieuwenhuyse, expert juridique chez SD Worx, conclut : « Nous nous attendons naturellement à ce que de nombreux congés soient pris au mois d'août. Nous constatons que près de 80% de la population adulte a été vaccinée (sciensano). Cela permet aussi de multiplier les vacances. Néanmoins, nous souhaitons attirer l'attention des employeurs et des travailleurs sur le fait qu'ils doivent penser à une bonne planification des vacances à l'automne. »

À propos de l’enquête

Le prestataire de services RH SD Worx développe l'« Employment Tracker » pour donner un aperçu de l’impact du COVID-19 sur le marché de l’emploi en Belgique. Cet outil offre un aperçu du pourcentage de « jours ouvrés », de l’absentéisme, du chômage temporaire et de la prise de jours de vacances légales. Le plus grand calculateur de salaires de Belgique dresse ainsi un tableau pertinent des secteurs et des régions les plus touchés et les plus actifs. SD Worx se base sur les données salariales de 70 000 employeurs et de près d’un million de travailleurs belges, dont un tiers d’ouvriers et deux tiers d’employés, actifs dans divers secteurs et entreprises de tailles différentes. Ces résultats révèlent une tendance claire chez les employeurs du secteur privé.