Le congé parental augmente fortement par rapport à l'année dernière

Plus forte augmentation à Namur, suivie du Brabant wallon et de Liège

6 août 2020

La prise du congé parental augmente fortement en période de coronavirus. Depuis mai, le nombre de collaborateurs en congé parental a fortement progressé : +21 % en mai et encore +7 % en juin par rapport au mois précédent. Fin juin, le prestataire de services RH SD Worx comptait près de 35 % de parents en plus en congé parental (par rapport au même mois l'année dernière), même s'il y a des différences régionales. La plus forte augmentation par rapport à l'année dernière se situe à Namur, suivie par le Brabant wallon, Liège et Bruxelles. Il s'agit relativement parlant des plus grands utilisateurs de ce type de congé, avec Namur en tête.

Hausse de plus d'un tiers du nombre de parents en congé parental 

Au mois de mai, l'ONEM a déjà noté un quart de personnes en congé parental (rémunéré) en plus, surtout dans le cadre de l'utilisation du congé parental à 1/5 et ½. L'augmentation est en grande partie due à l'introduction du congé parental coronavirus.

Jean-Luc Vannieuwenhuyse du centre de connaissances de SD Worx : « Depuis l'introduction du congé parental coronavirus en mai, le congé parental rémunéré fait un sérieux bond en avant. Fin juin, le nombre d'utilisateurs de congé parental a été supérieur de plus de 30 % à celui de juin de l'année dernière. La différence est due au congé parental coronavirus, qui est disponible depuis mai en tant qu'interruption à 1/5 et à mi-temps. Entre-temps, une suspension complète est également possible, mais uniquement pour les parents d'enfants handicapés ou les parents isolés. La condition selon laquelle l'employeur doit marquer son accord ne constitue clairement pas un frein. Les employeurs font preuve de compréhension à l'égard des travailleurs ayant de jeunes enfants et se montrent flexibles. »

Plus forte augmentation à Namur

L'augmentation se produit dans toutes les provinces depuis début 2020. La plus forte augmentation par rapport à l'année dernière se situe à Namur, dans le Brabant wallon et à Liège. Fin juin, ces trois premières provinces ont été, relativement parlant (par rapport à la population de travailleurs), les plus grands utilisateurs de congé parental. En chiffres absolus, Bruxelles compte le plus grand nombre de parents en congé parental, mais Bruxelles compte également le plus grand nombre de travailleurs actifs (plus du double des chiffres enregistrés p. ex. à Namur ou dans le Brabant wallon).

Salariés en congé parental : évolution en pourcentage en 2020 par rapport au même mois en 2019

ouderschapsverlof

Source : SD Worx 2020 juin

ouderschapsverlof

Source : SD Worx 2020 juin

Juillet et août toujours des mois record pour le congé parental

En juillet et août, il y a chaque année un pic, en raison de la prise du congé parental complet : c'est-à-dire lorsque le travailleur suspend complètement ses prestations. En 2018, la durée minimale de la prise du congé était encore d'un mois ; maintenant, c'est possible en semaines. Depuis le 1er juin 2019, il existe deux nouvelles possibilités (moyennant l'accord de l'employeur) :

  • prendre également un congé parental à 1/10 (p. ex. chaque mercredi après-midi, ou un jour toutes les deux semaines en cas de coparentalité);
  • prendre un congé parental à temps plein ou à mi-temps à plusieurs reprises, à chaque fois sur une période plus courte : jusqu'en 2018, la durée minimale était respectivement d'un mois (à temps plein) ou de deux mois (à mi-temps). Depuis 2019, elle est d'une semaine ou d'un mois.
Depuis mai 2020, il existe en parallèle un congé parental coronavirus, assorti d'une allocation fédérale supérieure de 25 % au congé parental ordinaire (50 % pour les parents isolés ou les parents ayant un enfant handicapé). Les jours de congé parental coronavirus ne dépendent pas de l'enveloppe disponible pour le « congé parental ordinaire » ; ils viennent s'y ajouter. Par contre, le congé parental coronavirus requiert l'autorisation de l'employeur.

Le congé parental ordinaire pour ceux qui souhaitent une interruption complète

Jean-Luc Vannieuwenhuyse du centre de connaissances de SD Worx : « Quiconque opte pour le congé parental 'ordinaire' peut interrompre ses prestations pendant un mois complet. Ce n'est pas le cas pour le congé parental coronavirus. Le congé parental coronavirus à temps plein n'est possible que pour les parents d'un enfant handicapé ou les parents isolés. Il est donc préférable que les travailleurs s'informent correctement avant de faire un choix. »

La prise d'un congé parental à 1/5 remporte le plus de succès depuis des années, sauf en juillet et août (voir aussi communiqué de presse LIEN : https://www.sdworx.be/fr-be/presse/2019/2019-07-30-le-conge-parental-a-temps-plein-connait-principalement-un-pic-en-aout).