Plus d'une PME sur trois possède déjà un système numérique d'enregistrement du temps de travail

Le besoin de simplification et de flexibilisation pousse les entrepreneurs de PME à adopter des solutions numériques

12 avril 2019

« Le temps, c'est de l'argent », toutes les PME le savent. Plus d'une PME sur trois (35 %) possède un système d’enregistrement du temps de travail moderne grâce auquel les collaborateurs encodent leurs durées de temps de travail de différentes façons, ce qui leur permet de concilier les attentes importantes des clients avec celles des collaborateurs pour davantage de flexibilité. La fiche de paie numérique est l'une des 10 premières simplifications numériques appliquées par les PME (66 %). Cependant, la liste de souhaits des PME comprend l'introduction d'un calendrier de travail numérique. Telle est la conclusion de l'enquête SD Worx menée auprès de 685 PME de moins de 100 travailleurs.

pme digital

Solution numérique d'enregistrement du temps de travail : pour les PME, « le temps, c'est de l'argent »

Plus d'une PME sur trois (35 %) possède déjà un système d’enregistrement du temps de travail moderne grâce auquel les collaborateurs encodent leurs durées de temps de travail de différentes façons.

« Les solutions numériques représentent une base solide dans le cadre du traitement des salaires. Il ressort de notre enquête que la réduction des tâches administratives manuelles constitue la motivation principale de nos PME pour amorcer un processus de simplification numérique et d'automatisation : 65 % d'entre elles estiment qu'il s'agit d'une bonne raison pour prendre le train numérique en marche (voir communiqué de presse le 25 mars 2019).  Le besoin de flexibilisation se fait en effet aussi ressentir », explique Vassilios Skarlidis, Directeur Régional PME chez SD Worx, qui souligne l'importance d'une collaboration avec un partenaire spécialisé comme Protime.

Conciliez les attentes élevées des clients avec la demande de temps de travail plus flexible

De plus en plus de clients exigent une disponibilité permanente pendant les heures de bureau. Les employeurs ressentent par ailleurs une pression afin de mettre en œuvre davantage de flexibilité et d'offrir un meilleur équilibre entre vie privée et professionnelle. Cette approche numérique concilie ces deux attentes et présente également des avantages pour les organisations à charges de travail variables oscillant entre périodes frénétiques et plus calmes.

Le calendrier d'équipe partagé offre un aperçu actualisé disponible pour toutes les personnes concernées. Forbo, une entreprise internationale proposant entre autres des revêtements de sol novateurs et comptant 23 collaborateurs en Belgique, peut en témoigner : « Nos collaborateurs étaient demandeurs de plages de travail variables. La solution d'enregistrement du temps de travail de Protime leur permet d'encoder et de gérer eux-mêmes leurs présences et leurs absences. Nous sommes également en liaison directe avec le secrétariat social SD Worx », témoigne Michael Boelaert, contrôleur de gestion responsable en matière de finance, RH et IT. « Par le passé, un courriel était envoyé pour chaque demande, mais aujourd'hui, tout se fait par le biais du système, ce qui réduit fortement les tâches administratives et est donc synonyme de gain de temps pour tous. Nos collaborateurs peuvent désormais adapter leurs heures de travail de façon optimale pour éviter les embouteillages ou aller rechercher leurs enfants. Nous sommes très satisfaits. »

Dans le top 10 des simplifications numériques destinées aux PME ou aux services du personnel

Peter s'Jongers, PDG de Protime : « Les entrepreneurs de moindre ampleur aussi perçoivent de plus en plus l'utilité d'un module d'Employee Self Service permettant aux collaborateurs d'encoder et de gérer eux-mêmes leurs absences. Le responsable du personnel ou l'entrepreneur peut ainsi voir immédiatement quand un déficit de capacité menace de se présenter afin d'intervenir dans les plus brefs délais. »

Une PME sur sept s'intéresse à la planification numérique du travail

Tout employeur souhaite parer le plus rapidement possible aux éventuels déficits de capacité. L'enquête de SD Worx nous révèle qu'environ un quart des PME possèdent une solution spécialisée de planification du travail (26 %) d'une part, mais aussi de gestion des heures supplémentaires (25 %) d'autre part. Protime et SD Worx s'accordent pour le dire : « Les entrepreneurs qui évaluent correctement leur besoin de flexibilisation affectent mieux leur personnel et engrangent plus de bénéfices. L'Horeca et les entrepreneurs de pompes funèbres sont des exemples de secteurs qui exigent une extrême flexibilité. La planification numérique du travail et l'enregistrement numérique du temps de travail alimentent le payroll et garantissent efficacité et tranquillité d'esprit. »

pme digital

À propos de l’enquête

Pour ses prévisions d’emploi trimestrielles, SD Worx a interrogé pour la 34e fois un nombre représentatif de PME belges sur leurs attentes en matière d’emploi. 685 entreprises comptant de 1 à 99 travailleurs ont pris part à cette édition de l'enquête. Pour l’ensemble de l’échantillonnage, la marge d’erreur est de 3,7 %. L’enquête a été réalisée par le bureau d’étude WES.