Pour l'industrie, le volume d'emploi va évoluer favorablement

2 mars 2015

Bruxelles, le 2 mars 2015 – La 19e édition de l'enquête de SD Worx sur les perspectives d’emploi ne marque pas de rupture de tendance auprès des PME belges interrogées quant à leurs intentions de recrutement pour les prochains mois . Un quart environ des PME interrogées répond par l'affirmative.
  • Le secteur secondaire est plus optimiste quant au volume d'emploi
  • Près de 30% des PME s’attendent à plus de travail
  • Pas de fracture dans la tendance générale: 25% des PME envisagent toujours d'engager
  • Prévisions pour la fin 2015 : 22,2% pensent terminer l’année avec plus de collaborateurs
  • La Flandre se montre plus optimiste que les autres régions

Johan Van Duyse, conseiller stratégique PME chez SD Worx: “On n'observe pas (encore) de rupture de tendance. Les PME ne modifient provisoirement pas leurs intentions en matière de recrutement. L'optimisme de septembre 2014 (27,7%) ne se confirme pas, mais on est cependant loin des perspectives les plus pessimistes d'il y a près de deux ans (19,1%)."

perspectives emploi Q2

Le secteur secondaire plus optimiste quant au volume d'emploi

À la question de savoir si les PME s'attendent à voir croître le volume d'emploi dans les prochains mois, elles sont 29% à répondre par l'affirmative, ce qui constitue une évolution positive par rapport au trimestre précédent (25,5%).

De plus, les PME pessimistes sont également moins nombreuses; alors que ce chiffre était de 17,5% pour le 1er trimestre 2015, elles ne sont maintenant plus que 14,2% à redouter une diminution du volume de l'emploi.

perspectives emploi Q2 2

Après analyse plus approfondie de ces réponses, on peut affirmer, avec toutes les précautions d'usage, que c'est surtout le secteur secondaire qui se déclare optimiste quant à l'avenir, et plus spécifiquement quant au volume d'emploi. 21,8% des PME du secteur secondaire s'attendaient encore il y a trois mois à un recul du volume d'emploi. Ce pessimisme est en net recul pour le trimestre prochain, avec 9,1%. L'actuel regain d'optimisme ne se traduit pas encore en intentions de recrutement plus positives ni en perspectives de recrutement plus favorables pour la fin de l'année 2015. En résumé, le secteur secondaire anticipe un accroissement du volume de l'emploi, mais cette progression ne se concrétise pas encore en engagements.

Prévisions pour 2015: des perspectives plus positives qu'un et deux auparavant

À la question de savoir si l'emploi aura effectivement progressé à la fin 2015, 22,2% des entreprises prédisent une augmentation du volume d'emploi total en comparaison avec aujourd’hui; 64,4% s’attendent à un statu quo et 13,4% à une diminution. L'évolution nette (la différence entre le pourcentage d'entreprises anticipant une augmentation et le pourcentage d'entreprises prédisant une diminution) atteint 8,8% en Belgique, soit un solde positif. Lorsqu'on compare ces résultats avec ceux d’il y a un et deux ans, on observe une progression positive: l'évolution nette était de 6% il y a un an et d’à peine 0,9% il y a deux ans.

tewerkstelling q2 3

Différences régionales: la Flandre la plus optimiste, Bruxelles la moins optimiste

La Flandre est la plus optimiste des trois régions: 24,1% des PME flamandes anticipent une augmentation du volume d'emploi total pour la fin 2015, 65,2% un statu quo et 10,7% une contraction de l'emploi. En Wallonie, les PME sont 22,4% à prédire une augmentation et 19,7% un recul de l'emploi. La région de Bruxelles Capitale est la moins optimiste, avec 13% d'augmentation et 11,2% de diminution.

Dans la ‘prévision trimestrielle de l’emploi de SD Worx’, on a interrogé pour la 19e fois en Belgique un nombre significatif de PME sur leurs intentions d’emploi. 896 entreprises de moins de 100 personnes ont participé à cette édition. Pour la totalité de l’enquête, la marge d’erreur est de 3%. L’enquête a été menée par le bureau d’enquête WES.

Pour plus d’informations, vous pouvez vous adresser à:

Jean-Luc Vannieuwenhuyse, Relations Presse, SD Worx,

Tél. 0476/20 25 79

E-mail: jeanluc.vannieuwenhuyse@sdworx.com

SD Worx

Avec plus de 25 bureaux régionaux, SD Worx propose un service spécifique aux PME quant au calcul des salaires, la législation sociale et la gestion du personnel. Sous le label ‘Proxy’, chaque équipe régionale PME donne une offre totale aux PME, avec des conseils pratiques et des solutions pragmatiques. La Division PME de SD Worx compte plus de 400 collaborateurs, qui sont au service de plus de 40 000 employeurs occupant au total presque 250.000 salariés.

NOUVEAU – Visitez notre Press Room ‘Grayling PR Belgium’ sur http://press.grayling.be