L’emploi stagne dans les PME belges

17 novembre 2014

• L’Indice Emploi PME en Belgique a à peine augmenté de 0,14% durant le 3ème trimestre • Les chiffres positifs sont à nouveau à trouver en Flandre (+0,4%) • Ce sont surtout les plus petites PME qui engagent en Flandre et les plus grandes en Wallonie

Bruxelles – le 17 novembre 2014. Avec une très légère augmentation de 0,14% durant le troisième trimestre de 2014, l’Indice Emploi PME de SD Worx affiche un résultat positif pour la troisième fois consécutive et s’établit désormais à un taux de 111,4. Ce chiffre est encore fort éloigné du pic de novembre 2011 (112,2), mais il flirte avec le score d’il y a deux ans. Il n’y a donc pas de raisons de triompher car l’Indice Emploi PME tourne autour de 111 depuis déjà trois ans. Il n’est donc pas encore question d’un revirement définitif. 



Différence persistante entre les régions

Tout comme le trimestre précédent, les chiffres légèrement positifs sont à imputer à la Flandre. Durant les trois derniers mois, l’emploi a augmenté de 0,4% dans les PME flamandes. Bruxelles a fait du sur place tandis que les PME wallonnes ont vu l’emploi baisser de 0,4%.   



La différence entre les régions est d’autant plus frappante lorsqu’on regarde les chiffres des douze derniers mois. L’emploi dans les PME flamandes a augmenté de 1,4%, alors que le pourcentage a baissé de 0,8% à Bruxelles durant la même période et même de 1,1% en Wallonie. Ces résultats confirment à nouveau que les PME flamandes sont plus sensibles à la conjoncture. Leur redressement économique s’y fait maintenant plus rapidement alors qu’elles ont essuyé de lourds revers lorsque la situation était difficile.
 


Les plus petites PME engagent en Flandre, les plus grandes en Wallonie

La hausse de l’emploi en Flandre au cours des trois derniers mois est surtout due aux engagements effectués dans les plus petites PME (jusqu’à 20 travailleurs). Dans ce segment, l’emploi a augmenté de 0,5% en Flandre lors du précédent trimestre. Ce sont précisément ces PME qui sont très prudentes en termes d’engagement et de licenciement; cela indique donc une certaine durabilité.

Par contre, en Wallonie, ce sont surtout les plus grandes PME (de 50 à 99 travailleurs) qui ont enregistré un résultat positif (+0,5%) le trimestre dernier. Ce chiffre est cependant réduit à néant par la perte d’emplois dans les plus petites PME (-0,4%).

Lors du dernier trimestre, l’emploi structurel a surtout augmenté dans les secteurs de la construction et dans l’outsourcing.

Enfin, ce qui frappe également, c’est que le nombre de collaborateurs avec un contrat à temps partiel est plus élevé que celui avec un contrat à temps plein.    

Évolution globale

L’Indice Emploi PME de SD Worx atteint maintenant à un taux de 111,4 après le troisième trimestre de 2014. Cela signifie que, depuis décembre 2005, les entreprises de moins de 100 travailleurs occupent 11,4% de collaborateurs en plus. Le chiffre le plus élevé a été constaté en novembre 2011, avec un taux de 112,2.

 

L’Indice Emploi PME de SD Worx. L’Indice Emploi PME de SD Worx donne, depuis 2005, l’évolution de l’emploi structurel dans les PME. L’emploi structurel ne comprend pas les emplois temporaires, tels que les jobs intérimaires et les jobs d’étudiants. L’Indice Emploi est basé sur un échantillon de 16.496 entreprises occupant au total 157.670 personnes.

Pour de plus amples informations, veuillez-vous adresser à :

Jean-Luc Vannieuwenhuyse, SD Worx

Tél. 0476/20 25 79 - e-mail : jeanluc.vannieuwenhuyse@sdworx.com  

SD Worx

Sous le label Proxy, SD Worx offre des services spécifiques aux PME, également pour la conclusion d’accords sur les avantages extra-légaux. La Division PME de SD Worx compte plus de 400 collaborateurs qui sont au service de 40.000 employeurs occupant au total plus de 250.000 salariés. Avec ses 25 bureaux régionaux, nous offrons un service proche du client. Chaque équipe PME régionale offre une assistance totale pour les calculs salariaux, la législation sociale et la politique de personnel, avec des conseils pratiques prodigués par une personne de confiance qui connaît très bien la problématique des PME.