Les PME belges restent pessimistes pour l’emploi en 2013

1 juillet 2013

Bruxelles – le 1er juillet 2013. Pour le troisième trimestre de 2013 également, les PME belges restent très pessimistes en matière d’emploi. Seulement 19% d’entre elles pensent encore recruter du personnel le prochain trimestre. Ceci apparaît d’une enquête de SD Worx auprès de 698 PME. Les intentions de recrutement se situent au niveau le plus bas depuis le début de l’enquête en septembre 2010. Pour la première fois, le groupe des PME s’attendant à une baisse de l’effectif de leur personnel en 2013(14,8%) est plus grand que le groupe (13,6%) pensant clôturer l’année avec plus de collaborateurs.

Les intentions d’embauche sont au plus bas

Seulement 19% des PME belges envisagent de recruter du personnel le prochain trimestre (on y inclut ici aussi le remplacement des travailleurs licenciés ou des collaborateurs pensionnés). Cela signifie que les intentions d’embauche stagnent au même niveau que le trimestre précédent. Cette chute frappe encore plus sur une plus longue période. Il y a deux ans, un tiers des dirigeants d’entreprise PME étaient encore convaincus qu’ils auraient plus de personnel dans leur entreprise au cours du trimestre suivant et ils étaient encore plus d’un quart (26,1%) en 2012.


Alors que 81% des PME ne veulent pas engager, 12% recrutent surtout pour remplacer du personnel partant à la retraite, qui a été licencié ou qui a changé volontairement d’emploi. Surtout les plus grandes PME (de 20 à 99 travailleurs) recrutent pour remplacer. Seulement 7% des PME prennent en service des nouveaux travailleurs pour étendre leurs activités.

L’optimisme à plus long terme est aussi en chute libre

Nous avons toujours constaté une constante dans les douze enquêtes que SD Worx organisa depuis septembre 2010 : le groupe des PME, qui croyait avoir plus de travailleurs en service à la fin de l’année, était toujours plus élevé que le groupe pensant devoir terminer l’année avec moins de personnel. Ce n’est plus le cas ce trimestre. Pour la première fois, nous avons plus de pessimistes que d’optimistes parmi les PME belges. Parmi les PME interrogées, seulement 14% prévoient à la fin de l’année une augmentation de l’emploi total par rapport au niveau actuel. 72% s’attendent à un statu quo, et 15% à une baisse. Le trimestre précédent, il y avait 0,9% de PME en plus qui pensaient terminer l’année avec plus de personnel.

Ici aussi, le long terme est plus parlant que les chiffres du trimestre uniquement. En septembre 2010, 39% des PME croyaient avoir plus de personnel en service à la fin de l’année, une différence de 33% par rapport à celles qui envisageaient une diminution de l’effectif du personnel.


Plus d'informations
La ‘prévision trimestrielle de l’emploi de SD Worx’ a interrogé pour la douzième fois 720 PME sur leurs intentions d’emploi. L’enquête a été menée par le bureau d’enquête WES.

Pour plus d’informations, vous pouvez vous adresser à Valérie Jordens de SD Worx (0473/67.46.34 ou valerie.jordens@sdworx.com)  

SD Worx
SD Worx donne sous le label ‘proxy’ des services spécifiques aux PME, également des conseils sur l’octroi d’avantages extra-légaux. La Division PME de SD Worx comprend plus de 400 collaborateurs. Ils conseillent 34.000 employeurs PME occupant plus de 245.000 travailleurs. Il s’agit d’un service de proximité : vous trouvez toujours un bureau de SD Worx près de chez vous. Chaque équipe PME régionale vous offre un service global sur le calcul des salaires, la législation sociale et la politique de personnel, avec des conseils pratiques venant d’une personne de confiance qui connaît très bien la problématique PME.