Toujours moins de PME s’attendent à engager du personnel le prochain trimestre

2 octobre 2012

Seulement 23,8% des PME belges espèrent engager du personnel le prochain trimestre. Il s’agit du chiffre trimestriel le plus bas depuis que SD Worx a lancé cette enquête il y a deux ans. En septembre 2010, 37,6% des PME avaient encore l’intention d’engager, elles étaient déjà moins nombreuses en septembre 2011 (26,7%).

Les PME restent prudentes pour engager

Un petit peu plus de PME flamandes (25,3%) que de wallonnes (18,5%) pensent engager des collaborateurs le prochain trimestre. Elles sont cependant plus nombreuses dans la Région bruxelloise où le pourcentage flirte avec les 30%.

Si on regarde la taille des PME, ce sont surtout les plus petites PME (jusqu’à 5 travailleurs) qui sont très prudentes dans leurs perspectives d’emploi. Environ 15% d’entre elles envisagent d’engager du personnel, alors que presque 66% des plus grandes PME (50 à 99 collaborateurs) le prévoient. Cette forte différence peut être trouvée dans le fait qu’un engagement peut signifier aussi un remplacement d’un travailleur existant. Des 23,8% de PME qui voudraient engager le prochain trimestre, seulement 11,6% d’entre elles le feraient pour s’agrandir. 5,5% l’envisageraient pour agrandir et remplacer et 6,7% le feraient pour uniquement remplacer du personnel.



Il y a encore deux ans (en septembre 2010), presque 40% des PME s’attendaient à une augmentation de l’emploi en leur sein. Et maintenant, à la fin septembre 2012, seules 23,8% d’entre elles le pensent encore. Nous voyons dans le graphique ci-dessous que la forte baisse a surtout commencé il y a un an. Et nous notons un chiffre inférieur pour le deuxième trimestre consécutif.



Malgré les perspectives négatives d’emploi, on remarque cependant qu’un pourcentage relativement élevé de PME, désirant engager, veulent le faire avec un contrat à durée indéterminée. En ce moment, les employeurs veulent engager pas moins de 90% de nouveaux travailleurs avec un contrat à durée indéterminée, alors que le pourcentage n’était encore que de 82% il y a un an. Il s’agit d’une donnée positive qui montre que les nouveaux engagements sont faits en partant d’une perspective à long terme.

2013 est un petit peu plus optimiste

On a également demandé aux PME interrogées si elles comptaient ou non occuper plus de personnel à la fin de 2013 : 23% d’entre elles pensent qu’elles auront plus de collaborateurs en 2013, alors que 13% craignent une diminution de leur personnel. Cette différence positive de 10% est précisément aussi élevée qu’il y a un an, lorsqu’on leur a demandé leurs prévisions pour fin 2012. Ces constatations sont en tout cas beaucoup plus positives que le trimestre précédent, où on n’avait constaté qu’une différence de 5,3% (16,5% pensaient occuper plus de personnel, 11,2% moins).

Recherche difficile du bon candidat

Seule une PME sur trois pense que les offres vacantes trouveront rapidement acquéreur (35,3%) et environ le même nombre ne le sait tout bonnement pas. 30% pensent cependant avec certitude qu’il sera difficile de trouver le bon candidat.



La ‘prévision trimestrielle d’emploi de SD Worx’ a interrogé pour la huitième fois 821 PME belges sur leurs attentes en matière d’emploi. Cette enquête a été menée par le bureau WES pour le compte de SD Worx.