1. Home
  2. Engager son premier collaborateur
sollicitatie

Combien coûte réellement votre premier collaborateur fixe ?

C’est enfoncer une porte ouverte que d’affirmer que le personnel coûte cher dans notre pays. Le coût joue donc bien entendu un rôle décisif dans votre décision d’engager un premier collaborateur. Nous simulons les coûts salariaux totaux, faisons le calcul et examinons les différentes possibilités.

sollicitatie
Business owner

Les coûts salariaux d’un collaborateur fixe

Vous n’avez peut-être pas encore décidé exactement quel type de contrat convient le mieux à votre situation spécifique. Car cette décision ne concerne pas seulement le salaire. Une chose est certaine : engager un collaborateur fixe est plus cher qu’un intérimaire ou un free-lance. Tenez compte de ces coûts pour l’employeur :

  • salaire brut
  • cotisations sociales ou patronales pour l’employeur (cotisations ONSS)
  • pécule de vacances et prime de fin d’année
  • avantages extralégaux (par exemple titres-repas)
Nos Conseillers starters font le calcul avec vous
Family

1. Salaire brut

Le salaire brut mensuel constitue la base de tout package de rémunération. Sur cette base, vous payez également en tant qu’employeur des cotisations ONSS ou cotisations sociales (patronales). Votre travailleur paie pour sa part des cotisations de travailleur à l’ONSS ainsi que des impôts. Son compte bancaire est crédité du solde – le salaire net. Avec votre travailleur, vous convenez du salaire brut. Attention : il existe une limite inférieure. Celle-ci est fixée au niveau sectoriel, ou vous devez respecter le salaire minimum légal.

Conseil : Utilisez notre calculateur brut-net pratique.

2. Cotisations sociales ou patronales employeur (cotisations ONSS)

Cette cotisation employeur est calculée sur la base du salaire brut et s’élève en moyenne à 25 %. Si vous payez donc à votre collaborateur un salaire brut de 2 000 euros, vous paierez alors quelque 500 euros de cotisations patronales en sus. Vous financez ainsi les pensions, les allocations de chômage et l’assurance maladie.

Réduction groupe cible : Exonération ou réduction d’ONSS pour vos premiers travailleurs

Vous bénéficiez pour votre premier recrutement d’une exonération totale des cotisations patronales, et cela pour une durée indéterminée. Du deuxième au sixième collaborateurs, vous bénéficier encore d’une sérieuse réduction. Découvrez les conditions.

3. Pécule de vacances et prime de fin d’année

Le calcul de ces deux suppléments prend également comme base le salaire brut. Le versement concret varie selon le statut de votre collaborateur :

  • Pour les ouvriers : vous payez chaque mois des cotisations ONSS supplémentaires à l’Office national des vacances annuelles. Cette instance les reverse ensuite à votre travailleur, directement ou via une caisse de vacances.
  • Pour les employés : vous versez vous-même le pécule de vacances, généralement en mai ou en juin.

4. Avantages extralégaux

Tant chez les employeurs que chez les travailleurs, les avantages extralégaux sont très en vogue pour compléter le package salarial ou en lieu et place d’une augmentation. Ils bénéficient en effet d’un traitement fiscal plus intéressant que le salaire. Les titres-repas, la voiture de société et le smartphone sont incontestablement les plus connus, mais la liste des avantages extralégaux est très longue.

Un conseil pour composer un package de rémunération équilibré ?

Exemple de calcul : voici ce que coûte un premier collaborateur

Raphaël est un entrepreneur en bâtiment spécialisé dans le gros œuvre. Par l’intermédiaire d’un cabinet d’architectes très content de son travail, il décroche des projets de plus en plus nombreux et importants. À côté d’autres entrepreneurs avec lesquels il réalise ses projets, Raphaël a un besoin urgent de renforts :

  • Un ouvrier à temps plein ayant de l’expérience pour l’accompagner sur ses chantiers
  • Un employé administratif à temps plein

Exemple 1 : Raphaël engage un maçon

Le maçon Xavier se met d’accord avec Raphaël sur un salaire horaire de 16 euros. La première année, les coûts salariaux pour cet ouvrier s’élèvent donc à environ 53 000 euros. Étant donné que Raphaël n’a encore jamais employé de personnel auparavant, il peut bénéficier de la réduction groupe-cible « premiers engagements ». Concrètement : il peut compter sur une réduction de 9 000 euros. Le coût salarial diminue ainsi à 44 000 euros.*

Exemple 2 : Raphaël renforce son administration

Jean et Raphaël s’accordent sur un salaire brut de 2 250 euros, pour un montant annuel de 37 000 euros. Pour Jean également, Raphaël bénéficie de la réduction groupe-cible (pour un 2e travailleur) : 6 500 euros de réduction pour être précis.

Rien qu’au cours de la première année, Raphaël réduit ses coûts salariaux totaux de plus de 15 000 euros. Les années suivantes également, les réductions demeurent importantes.*

* Cette simulation est réaliste, mais très simplifiée. Dans le cadre d’un calcul détaillé, toutes sortes d’autres facteurs sont également pris en compte (par ex. profil du collaborateur, barèmes sectoriels).

Personeel-payroll

Les coûts d’un intérimaire ou d’un free-lance

Vous optez pour un intérimaire via SD Worx ? Nous devenons alors son employeur. Vous ne devez donc pas payer vous-même le salaire brut, les cotisations patronales, le pécule de vacances ou une prime de fin d’année. Au terme de chaque semaine de travail, nous chiffrons tous les coûts – y compris nos propres services – et vous fournissons une facture globale. Un free-lance vous adressera également sa facture, il n’est donc pas question de relation employeur-travailleur.

Vous débutez en tant qu'employeur ?

10 questions à vous poser avant d'engager votre premier collaborateur.

Téléchargez votre e-book gratuit