Intégration du payroll à l’échelle internationale : comment Orange rationalise les calculs salariaux de ses collaborateurs locaux et expatriés

Depuis son acquisition par Orange, Mobistar est devenu un opérateur téléphonique international. L’entreprise a ainsi attiré des travailleurs de plus de 46 pays différents, qui bénéficient tous d’un régime fiscal spécial. Nathalie Villers, HR Legal Advisor chez Orange Belgium, commente : « La gestion du payroll des expatriés peut être une tâche complexe et chronophage. Si vous avez 50 expatriés, vous avez en fait 50 calculs salariaux différents à traiter. Mais avec l’application My International Employment, c’est heureusement de l’histoire ancienne. »
Les données salariales de tous les collaborateurs sont intégrées dans un seul système. C’est un gain de temps et d’efficacité.
HR-Office-Kjell
Nathalie Villers HR Legal Advisor Orange Belgique

Pas de solution unique

Le payroll international d’Orange Belgique, l’ancien Mobistar, mettait le département RH de l’entreprise de télécom sous forte pression. « Les revenus étrangers des expatriés ne sont pas imposés en Belgique. Ils font l’objet d’un calcul salarial différent. Ajoutez à cela les spécificités législatives locales des différents pays d’origine et vous obtenez un payroll très complexe. »

Orange Belgique avait déjà recours aux services de SD Worx pour le traitement des salaires de ses collaborateurs belges. « Mais un autre fournisseur de services se chargeait du calcul des salaires des expatriés. Ces calculs n’étaient pas automatiquement importés dans notre système d’administration des salaires local : par conséquent, le collaborateur RH devait encoder toutes les données de chaque travailleur à la main. Cela prenait évidemment beaucoup de temps. »

Orange s’est donc mis à la recherche d’une solution.

Un payroll sur mesure

SD Worx a proposé une solution sur mesure à Orange Belgique : un payroll automatiquement intégré à la plateforme de payroll existante. « Le système contient tous les régimes fiscaux spécifiques du payroll des expatriés. Cela nous permet de calculer précisément chaque régime individuel. »

Moins d’erreurs, plus de temps

Cette approche intégrée rapporte de nombreux avantages à l’entreprise. « Grâce à l’administration automatisée des salaires des expatriés, le taux d’erreur lié aux entrées manuelles est limité et le collaborateur RH a plus de temps à consacrer aux tâches stratégiques. En plus, une équipe d’experts se tient prête à répondre à toutes les questions des expatriés sur l’emploi international. Ce n’est pas un luxe dans un environnement RH aussi complexe. »

La méthode de calcul des salaires de vos collaborateurs internationaux laisse-t-elle à désirer ?