Fermeture de l’horeca : quelles implications pour vous et vos travailleurs ?

Par Jean-Luc Vannieuwenhuyse - 21 octobre 2020 - Temps de lecture: 2 minutes

Corona

Pour endiguer la nouvelle vague de contaminations, les cafés, restaurants et autres débits de boissons doivent fermer leurs portes au public à compter du 19 octobre pour au moins un mois. Bon nombre d’exploitants s’inquiètent, à raison, de l'impact financier d’une telle mesure. On ne sait encore rien, en effet, de l’ampleur des mesures de soutien fédérales et régionales promises.  Mais une chose est sûre : cette fois encore, les établissements horeca recourront au chômage temporaire. Et ce, alors que même le système s’est complexifié à la date du 1er septembre. Nous résumons les choses pour vous. 

L’horeca ne sera pas le seul secteur durement touché par la fermeture imposée. Elle aura aussi de lourdes conséquences pour les fournisseurs et d'autres entreprises qui dépendent fortement de ce secteur et qui se raccrocheront au système du chômage temporaire. Mais dans quel scénario ?  

Distinction entre les entreprises particulièrement et moins touchées 

Le régime actuel de chômage temporaire reste – pour le moment – inchangé. Depuis le 1er septembre 2020, le système établit toutefois une distinction entre les entreprises et secteurs particulièrement touchés et les autres.  Il en résulte un cocktail complexe de chômage temporaire pour force majeure « corona », chômage temporaire pour force majeure et chômage temporaire pour raisons économiques. 

1/ Vous avez un établissement horeca et pas assez de travail pour votre personnel 

Si vous relevez de la commission paritaire n° 302 pour l’horeca et que vous fermez entièrement vos portes ou organisez des repas à emporter, vous faites partie d’un secteur particulièrement touché. Vous pouvez continuer à invoquer le chômage temporaire pour force majeure « corona » selon la procédure simplifiée. 

Comment procéder ? 

Vous souhaitez à nouveau recourir à la procédure simplifiée pour le chômage « corona » ?  Suivez notre plan par étapes simple (scénario A2). Vous garantirez ainsi le bon déroulement du traitement des salaires pour le mois d’octobre. 

Quel est l’impact sur le salaire ? 

Votre travailleur ne reçoit pas de salaire, mais reçoit une allocation plafonnée à 70 %. Le supplément de 5,63 euros par jour est à la charge de l’ONEM

2/ Vous n'avez pas d’établissement horeca, mais vous avez quand même moins de travail 

Vous ne relevez pas de la commission paritaire n° 302, mais vous avez quand même pu démontrer au moins 20 % de chômage temporaire au deuxième trimestre 2020 ? Vous pouvez recourir à la procédure simplifiée de chômage temporaire pour force majeure « corona » (scénario A1). Le même principe s'applique si votre entreprise est entièrement (scénario A2) ou partiellement touchée (scénario A3) par la fermeture du secteur horeca. Pour toutes les autres entreprises, c’est la procédure de chômage temporaire pour raisons économiques qui s'applique (scénarios B, C ou D). 

Comment procéder ?

Suivez notre plan par étapes simple. Vous garantirez ainsi le bon déroulement du traitement des salaires pour le mois d’octobre.

Rester au courant de toutes les mises à jour corona ? 

Nous rassemblons les questions les plus fréquentes et y répondons sur notre page FAQ « coronavirus ».

Sur le même thème

Corona
werknemer

Votre travailleur revient d'une zone rouge ou orange : que faire ?

L’exode estival annuel a probablement aussi débuté chez vous. De nombreux pays européens ont ouvert leurs frontières aux vacanciers mais de nouveaux foyers d’infection au coronavirus apparaissent çà et là. Les couleurs sont désormais orange ou rouge. Quelles mesures pouvez-vous ou devez-vous prendre quand un collaborateur revient d’une zone à risque ? Et que faire s’il est subitement confiné sur le lieu de ses vacances ? Les incertitudes subsistent mais nous allons déjà esquisser quelques scénarios possibles afin de répondre aux questions les plus fréquentes posées à SD Worx.

Par Jean-Luc Vannieuwenhuyse - 1 octobre 2020
refresh Plus d'articles