Passage à l'heure d'été ou d'hiver : quel est l’impact sur la rémunération de vos travailleurs ?

Par Ella HR - 17 octobre 2019 - Temps de lecture: 3 minutes

Rémunération

La question si nous devons maintenir l'heure d'été ou l'heure d'hiver a déjà souvent fait l'objet de discussions. Une heure de sommeil de plus ou de moins pour la plupart d'entre nous, mais pour ceux qui travaillent la nuit, cela a également un impact sur leur durée de travail. Qu'en est-il de leur rémunération ?



Des travailleurs en équipe la nuit travailleront une heure de moins lors du passage à l'heure d'été, ou une heure de plus lors du passage à l'heure d'hiver. Comment devez-vous les rémunérer ?

1. Rémunérer forfaitairement par mois : aucun impact

Chaque mois compte entre les 20 et 23 jours ouvrables. Une heure de plus ou de moins n’a pas d’influence sur le salaire que vous payez.

2. Rémunérer à l’heure : heure d’été et d’hiver s’équilibrent

Pour les collaborateurs qui travaillent en équipes, un régime spécifique s’applique. Les collaborateurs qui travailleront à ce moment-là dans l'équipe de nuit, presteront une heure de moins. Le travailleur qui travaillera également dans l’équipe de nuit lors du passage à l’heure d’hiver sera rémunéré pour 8 heures alors qu’il n’en aura effectivement presté que 7. Il faut le considérer comme un paiement anticipé de la 9ème heure qui sera prestée lors du passage à l'heure d'hiver.

3. Changement d’équipes : réglementation spécifique

Si ce ne sont pas les mêmes travailleurs qui travaillent dans l'équipe de nuit lors des deux passages, la règle suivante s'applique :

  • Les travailleurs qui ne travaillent que 7 heures suite au passage à l'heure d'été, recevront quand même une rémunération pour 8 heures de prestation. Concrètement, vous paiera 1 heure de plus qu’il n’y a de prestations effectives ;
  • Les travailleurs qui travaillent 9 heures suite au passage à l'heure d'hiver, recevront une rémunération pour 9 heures de prestation.

Sur le même thème

refresh Plus d'articles