Optimiser le package salarial : 3 étapes pour réduire les coûts

Par Annelies Rottiers - 29 août 2018 - Temps de lecture: 3

Rémunération flexible

Comment pouvez-vous réduire vos coûts salariaux, tout en veillant à ce que le package soit le mieux adapté à chaque employé ? Il existe plusieurs façons d’y arriver. Voici une feuille de route qui vous met sur la bonne voie.

optimiser coûts salariaux package salarial rémunération

En 2017, le coût de la main-d'œuvre dans notre pays se situait aux alentours de 39,6 euros par heure, selon les chiffres d'Eurostat, l'Office statistique de l'Union européenne.
Payer le mieux possible vos travailleurs (comprendre : arriver au salaire net le plus élevé tout en gardant les coûts les plus bas possibles pour vous en tant qu’employeur) demeure la stratégie la plus « payante ».

1ère étape : offrir des avantages extralégaux

Vous pouvez accorder à vos employés des avantages extra-légaux. Il s’agit d’une formule aussi intéressante d’un point de vue fiscal que sur le plan de la sécurité sociale.
Les 5 options les plus populaires sont les voitures de société, les chèques-repas, l’ordinateur portable ou le smartphone, l’assurance-groupe et l’assurance hospitalisation. Mais il existe bien d’autres possibilités. Vous pouvez par exemple proposer à vos travailleurs des vélos électriques, un abonnement social augmenté, un abonnement à un club de fitness ou encore un remboursement du trajet domicile-travail.

Astuce : Rassemblez les formules salariales les plus susceptibles de satisfaire vos travailleurs et de les motiver. Pour ce faire, vous avez évidemment besoin de savoir ce qu'ils pourraient préférer. Cela peut se faire sur base d’enquêtes, par exemple.

Par ailleurs, ne perdez pas de vue les différentes obligations légales. Songez-vous, par exemple, à introduire des chèques-repas comme avantage extra-légal ? Dans ce cas précis, sachez que vous ne pouvez pas l’échanger contre une partie du salaire existant. Il n'existe pas de telle interdiction explicite pour les autres avantages supplémentaires, mais ici aussi, il s'agit de conclure des accords clairs avec vos employés.

2e étape : proposez une rémunération variable pertinente

Pour récompenser les collaborateurs et accroître leur engagement, de plus en plus d’entreprises s’orientent vers un système de rémunération variable lié à la performance individuelle, sur base des résultats financiers et non-financiers. Il arrive cependant que les travailleurs soient déçus quand ils perçoivent leur prime nette... En effet, dans le cadre d’un bonus classique, le montant net ne représente qu’à peine 31,83% du total, après tous les prélèvements.

Heureusement, des alternatives intéressantes ont vu le jour au fil des ans. Les exemples les plus connus sont les primes salariales collectives CCT 90 (bonus salarial), les warrants et la prime sur les bénéfices.

3e étape : accordez plus à vos travailleurs sans coûts supplémentaires grâce à la rémunération flexible

Avez-vous différentes générations présentes dans votre entreprise ? Vous avez sans aucun doute constaté que leurs besoins en termes de rémunération sont différents. La rémunération flexible est l'instrument idéal pour y répondre : vous donnez à vos employés la liberté de choisir les avantages extra-légaux, d'adapter leur rémunération selon leurs souhaits et ce sans encourir des coûts salariaux supplémentaires.

Intéressé par la rémunération flexible ?

Téléchargez notre e-book gratuitement :

le package salarial personnalisé

Sur le même thème

refresh Plus d'articles