Le retour à la normale est (presque) là : où les travailleurs veulent-ils travailler ?

Par Katleen Jacobs - 22 juin 2021 - Temps de lecture: 3 minutes

Planification & organisation

À partir de cet été, nous pourrons tous retourner au bureau. Le télétravail ne sera plus obligatoire, mais « fortement recommandé ». Comment les travailleurs belges se positionnent-ils par rapport au retour sur le lieu de travail habituel ? Pour résumer : la majorité d’entre eux n’ont pas l’intention d’abandonner totalement le télétravail. La possibilité de travailler de manière flexible est même devenue un des arguments clés pour choisir tel ou tel employeur.

Telework

Un retard à rattraper en Belgique

Une enquête menée par SD Worx révèle que le télétravail va perdurer. C’est en tout cas ce que souhaitent les travailleurs. En effet, avant la Covid-19, ils étaient 67,5 % à travailler en permanence au bureau. Après la pandémie, moins de la moitié des travailleurs (45,3 %) prévoient de revenir travailler à temps plein en présentiel sur le lieu de travail. Nous sommes toujours derrière le peloton de tête en matière de télétravail, à savoir l’Allemagne, les Pays-Bas et le Royaume-Uni, mais la crise du coronavirus a presque comblé l’écart. Il est frappant de constater que près d’un travailleur belge sur quatre (23,8 %) souhaite recourir régulièrement au télétravail à l’avenir : au moins plusieurs fois par semaine.

Les femmes mènent la danse (de la productivité)

Ce sont surtout les femmes qui semblent apprécier cette nouvelle forme de travail. Pas moins de 4 sur 10 (39,8 %) prévoient de poursuivre cette nouvelle habitude au cours de l’année à venir. Elles sont 27 % à vouloir travailler à domicile plusieurs fois par semaine ou en permanence, alors que pour 12,8 % d’entre elles, une fois par semaine suffirait.

Là où les hommes et les femmes semblent s’accorder, c’est sur l’impact positif du télétravail sur leur productivité. Plus de la moitié des travailleurs belges (52,8 %) sont convaincus que le travail à domicile a un impact positif à très positif sur leurs performances. C’est le signe que le télétravail fait désormais partie intégrante de notre culture de travail.

La balle est dans le camp des employeurs

Les employeurs qui pensaient que tout redeviendrait rapidement comme avant vont déchanter. Les lieux de travail hybrides – alternant télétravail et travail au bureau – s’imposeront à l’avenir et l’été servira de période de transition. Au cours des prochains mois, il sera surtout important de trouver un équilibre structurel afin que chacun se sente bien.

Et s’il vous faut une raison de plus pour vous encourager à élaborer une politique de télétravail, sachez que pour un Belge sur trois, la flexibilité, et notamment les lieux de travail flexibles, compte parmi les trois arguments qui jouent en faveur d’un employeur. Si vous voulez attirer de nouveaux talents, une politique de télétravail est donc indispensable.

Des conseils pour faire du travail hybride une réussite ?

Voici 6 astuces importantes.

Plus d’infos sur le télétravail ?

Nous avons rassemblé ici tout ce que vous devez savoir en la matière.

Sur le même thème

refresh Plus d'articles