Prévenez la discrimination sur le lieu de travail grâce à ces 6 conseils !

21 mars 2022 - Temps de lecture: 3 minutes

Tendances RH

La discrimination est un concept de plus en plus familier dans notre vie quotidienne. Dans la vie privée, mais aussi sur le lieu de travail, les comportements discriminatoires peuvent prendre de nombreuses formes. Pensez au processus de candidature, mais aussi au processus d'intégration, aux activités quotidiennes ou à la fin d'un contrat de travail, la discrimination peut se produire.

Discrimination

Mais comment pouvez-vous, en tant qu'employeur, lutter contre la discrimination et surtout la prévenir ? Grâce à ces 6 conseils, vous pouvez prévenir la discrimination sur le lieu de travail.

Conseil 1 : sachez ce qu'est la discrimination

La discrimination est le traitement injuste de personnes sur la base de caractéristiques qui n'ont rien à voir avec la situation. Pensez à des questions telles que l'origine, la couleur de la peau et la préférence sexuelle, mais aussi les facteurs de la religion, de l'âge ou de l'état de santé d'une personne sont souvent utilisés pour séparer les gens. Depuis 2013, un nouveau critère de discrimination a été ajouté, à savoir le changement de sexe. 

Parfois, il y a discrimination consciente, une personne blessant délibérément l'autre. Une entreprise qui effectue principalement des travaux physiques lourds n'engage que des hommes parce qu'elle part du principe que les femmes ne peuvent pas faire ce travail. Un exemple clair de discrimination délibérée. Mais ce qui arrive bien plus souvent, c'est que nous favorisons inconsciemment les autres. Pensez aux différentes actions que les entreprises organisent auprès de leur personnel pour inciter les nouveaux employés à les rejoindre. Si votre organisation est principalement composée de Belges, vous avez des chances d'attirer de nombreux candidats autochtones.

Nous aussi, nous faisons notre part pour lutter contre la discrimination. Afin de rendre ce concept clair au sein de notre organisation interne, nous avons mis en place notre "charte éthique" début 2021, avec le message suivant : " éthique, comme il se doit ". "Nous y appliquons 13 principes fondamentaux comme lignes directrices éthiques pour tous les employés temporaires et permanents de SD Worx Staffing & Career Solutions en Belgique et aux Pays-Bas. Nos employés ont signé un "contrat éthique", s'engageant à respecter notre charte et à s'y conformer à tout moment. Regardez le film ici.

Conseil 2 : Respectez les règles et règlements

En Belgique, il existe des lois et des règlements concernant la discrimination. Par exemple, les lois suivantes existent en Belgique :

  • Loi contre le racisme
  • Loi sur l'égalité des sexes
  • Loi anti-discrimination
  • Loi sur le pacte culturel

La loi sur la discrimination adoptée en 2003 déclare que tout le monde est égal. Depuis 2007, la loi a été remplacée et permet un renversement de la charge de la preuve si le juge soupçonne une discrimination. Il est interdit d'exclure des personnes ou des groupes sur la base de certaines caractéristiques et peut être poursuivi en justice. En tant qu'organisation, vous avez donc intérêt à être bien informé.

Conseil n° 3 : informez vos employés

Il est très important de fournir à vos employés un briefing court mais clair sur la discrimination. Non seulement les procédures doivent être connues lorsqu'une telle situation se présente, mais les employés de l'organisation doivent également être conscients que leur comportement peut parfois conduire à des situations préférentielles. Il est donc recommandé de se soumettre à un test sur les comportements indésirables afin d'analyser les points d’amélioration qui subsistent aujourd'hui dans l'organisation. Lorsque votre employé est victime de discrimination, il doit le signaler le plus rapidement possible à son supérieur. Grâce à ce lien, vous pouvez trouver toutes les lignes d'assistance téléphonique qui sont disponibles auprès du gouvernement.

Conseil 4 : montrez que vous êtes ouvert à la diversité

En interne, vous pouvez dire que vous ne faites pas de discrimination, mais le monde extérieur ne le voit souvent pas. Par conséquent, en tant qu'employeur, il est important de communiquer de manière ouverte et transparente au public cible que vous acceptez tout le monde. Envisagez de diversifier autant que possible les profils sur les publications, les campagnes ou les communications par courrier électronique à contenu visuel. Cela réduira le risque qu'un nouvel employé fasse (consciemment) de la discrimination, car il a déjà été en contact avec votre organisation diversifiée de différentes manières.

Conseil 5 : Adaptez votre recrutement et votre sélection

Il est peut-être temps de réunir votre équipe RH pour réanalyser le processus de recrutement et de sélection. Les procédures élaborées il y a des années sont peut-être encore pertinentes aujourd'hui, mais elles sont dépassées. Ce n'est donc pas une mauvaise idée d'examiner tous les deux ans les domaines dans lesquels le recrutement et la sélection peuvent être améliorés. Vous voulez en savoir plus sur votre politique du personnel ? Consultez notre formation ici !

Les premiers signes de discrimination se manifestent souvent au cours de la procédure de candidature. Ne pas avoir les bons diplômes, être trop vieux ou parfois avoir un certain nom peut déjà suffire à refuser quelqu'un, même si c'est interdit. Fin 2020, VTM a réalisé une émission intitulée "Ze zeggen dat", dans laquelle différents dictons sont examinés. La discrimination sur base du nom a également été abordée, avec un résultat choquant : neuf agences sur dix ne voient aucun problème dans la demander d'un client de ne pas envoyer de candidats dont le nom se termine par -y, comme Britney ou Kelly.

Conseil n° 6 : parlez franchement !

Si vous remarquez que vos employés expriment des préjugés, il est préférable de réagir le plus rapidement possible. Donnez une explication adéquate et argumentez pourquoi vous pensez que certaines déclarations sont inacceptables. Souvent, vous pouvez détecter un comportement discriminatoire assez rapidement :

  • Minimisez les faits : Des blagues sont faites quotidiennement sur le lieu de travail. Bien sûr, c'est acceptable, mais ce qui est une blague pour une personne peut paraître offensant pour une autre. Tout le monde ne sait pas toujours comment réagir, et suit souvent ce que le groupe donne comme réaction à ce moment-là. Ce qui est très douloureux pour la personne dont on se moque.
  • Utiliser de faux arguments : Des excuses telles que "elle le provoque", "il ne sera pas assez fort pour cela" ou "si c'est tout ce qu'il faut" sont souvent le signe d'un comportement discriminatoire. Cela ne s'applique pas à toutes les situations, mais essayez d'y prêter attention. 
  • Aucune attention pour la diversité : Si votre organisation accorde peu d'attention à la diversité, il est grand temps de changer. En 2022, il est impossible d'imaginer la vie sans ce concept, et il peut causer de graves dommages à votre réputation si vous n'y prêtez pas suffisamment attention. Par conséquent, élaborez une politique claire, car la discrimination involontaire se produit plus souvent dans de telles situations.

Vous souhaitez également faire partie d'une organisation qui s'engage à respecter la charte éthique ? Alors, jetez un coup d'œil à nos offres d'emploi dès maintenant !

Sur le même thème

refresh Plus d'articles