Gig économie et protection sociale : l’une n’exclut pas l’autre

Par Jan Laurijssen - 9 août 2018 - Temps de lecture: 5 minutes

Tendances RH

L’avènement de la gig économie – le travail flexible via des plateformes telles que Deliveroo, UberEats et Takeaway – est devenu incontournable. Tant en Belgique qu'à l'étranger, ces acteurs proposent chaque jour à des milliers de travailleurs des missions individuelles, appelées « gigs ». Les critiques dénoncent la casse sociale, les entreprises en question soulignent le fait que la réglementation met leur modèle en danger. Qu’en est-il exactement ? Nous avons interrogé à ce sujet Jeremias Prassl, professeur de droit du travail à l'université d'Oxford et expert de la gig économie.

gig economie protection sociale travailleurs independants

La semaine de travail standard – du lundi au vendredi et de neuf à dix-sept heures – s'effrite progressivement. De plus, le concept d’un emploi à vie a cessé d'exister depuis longtemps. De plus en plus de personnes enchaînent les petits boulots temporaires. L’« uberisation du travail » bat donc son plein.

Point délicat : l'absence de protection sociale

Tout le monde n'apprécie pas cette tendance. Selon certains, l’économie de partage entraîne une casse sociale. Les travailleurs flexibles ne sont pas protégés contre le licenciement et ne peuvent compter sur des indemnités de licenciement, un salaire minimum ou le versement du salaire en cas de maladie. La façon dont le fournisseur de soupers Deliveroo a traité ses livreurs à vélo, par exemple, a suscité la désapprobation.

Les indépendants souhaitent également percevoir une rémunération honnête et adaptée au travail fourni, et bénéficier de conditions de travail sûres et viables. Selon Jeremias Prassl, professeur à l’Université d’Oxford et spécialiste de la gig économie, il n’y a aucune raison pour que les plateformes ne puissent intégrer une protection sociale pour les indépendants qui travaillent pour eux.

Le travail flexible vous intéresse ?

Vous n'avez pas pu assister à la conférence, mais vous souhaitez plus d'infos sur le travail flexible ? Téléchargez notre e-book gratuit.


Sur le même thème

refresh Plus d'articles