Faire croître votre entreprise grâce aux données RH

Par Frederik Somers - 10 janvier 2019 - Temps de lecture: 3 minutes

Planning d'occupation

Les départements RH disposent d’une énorme quantité de données. Ces données peuvent être utilisées pour déterminer les besoins futurs en personnel ou pour répondre à la problématique de l’absentéisme. Résultat : non seulement les effectifs sont optimums, mais vous augmentez également l’engagement des collaborateurs. Reste la question de savoir : comment faire ?

hr analytics données

Impossible d’imaginer notre smartphone sans des applications qui calculent l’itinéraire pour vous. Vous saisissez une adresse dans Google ou Apple Maps et les itinéraires possibles apparaissent en quelques secondes. Waze va encore plus loin : derrière l’application se cache une communauté de centaines de personnes qui partagent des informations en temps réel sur la météo et les conditions de circulation. Vous pouvez éviter accidents, embouteillages et déviations et atteindre votre destination au plus vite.

Quels sont les défis auxquels est confronté votre département RH ?

Tout comme les embouteillages et les accidents peuvent entraver votre trajet, votre équipe RH peut rencontrer des obstacles susceptibles d’entraver le bon fonctionnement de votre entreprise. Quelques exemples :

Réponse rapide au besoin de nouveaux collaborateurs

Les besoins en personnel peuvent changer rapidement. Un nouveau projet exige un élargissement de l’équipe, mais il n’est pas toujours facile de trouver ou de garder les nouveaux collaborateurs. Du point de vue des RH, vous devez anticiper ces changements afin que les nouveaux talents puissent absorber la charge de travail supplémentaire et que les collaborateurs actuels ne soient pas surchargés.

Les collaborateurs veulent continuer à évoluer

Les collaborateurs (débutants) veulent généralement évoluer dans leur travail. À mesure qu’ils acquièrent des connaissances et des compétences, leurs tâches, leurs responsabilités et leur salaire doivent également évoluer. Si ce n’est pas le cas, ils chercheront une entreprise qui les appréciera à leur juste valeur.

Comment votre équipe RH surmonte-t-elle ces obstacles ?

Votre département RH peut faire office de « routeplanner » : en utilisant intelligemment les données dont il dispose, il identifie les obstacles potentiels et peut les éviter à temps. Ces trois étapes vous aideront.

Examinez attentivement vos chiffres

Les données RH dont vous disposez aujourd’hui contiennent une mine d’informations. Si vous les analysez et les interprétez de manière optimale, elles vous aideront à apporter des améliorations, telles que l’identification des besoins futurs en personnel.

Exemple : les données RH montrent que certaines périodes sont systématiquement plus animées. En prévoyant un renforcement (temporaire), vous pouvez éviter d’avoir à répartir beaucoup de travail sur les épaules de quelques-uns à peine.

Collectez des données à travers les différents départements et élaborez des tableaux de bord

Lorsque vous combinez des sources de données provenant de différents départements et que vous les regroupez dans des tableaux de bord, vous identifiez beaucoup plus rapidement les obstacles qui attendent votre entreprise et la manière dont vous pouvez les surmonter.

Exemple : Si les chiffres du département des finances montrent que de nouveaux projets génèrent des bénéfices supplémentaires, les RH peuvent déjà commencer à recruter.

Identifiez les causes de l’absentéisme

En 2017, l’absentéisme pour maladie a coûté en moyenne 1.010 euros par salarié à temps plein aux entreprises belges. Définir les causes de l’absentéisme de courte durée n’est donc pas inutile. L’engagement des collaborateurs est crucial à cet égard : plus le nombre d’absences brèves est élevé, plus l’implication du collaborateur concerné est généralement faible.

Sur la base d’une enquête de satisfaction approfondie auprès de vos collaborateurs, vous pouvez évaluer les différents aspects qui influencent leur engagement. Vous saurez alors quels sont les facteurs à privilégier à l’avenir afin de réduire l’absentéisme de courte durée dans votre entreprise.

Exemple : une enquête de satisfaction montre qu’un éventail varié de tâches a une grande influence sur l’implication de vos collaborateurs. En répartissant autant que possible les tâches répétitives, vous évitez que l’engagement de vos collaborateurs ne diminue et que le nombre d’absences brèves ne s’envole.

Comment faire

Vous avez hâte de vous lancer ? Dans le livre blanc « HR comme moteur de la transformation numérique - en route vers une entreprise flexible », vous trouverez d’autres idées et propositions qui mettront votre département RH sur la bonne voie.

Sur le même thème

refresh Plus d'articles