Préparer votre entreprise au plan de délestage : trois pistes possibles

Par Annelies Rottiers - 26 novembre 2018 - Temps de lecture: 3 minutes

Durée du travail & flexibilité

Les médias évoquent quotidiennement la possibilité que notre pays connaisse une pénurie d'électricité cet hiver. En cas d'extrême urgence, les pouvoirs publics mettront en œuvre un plan de délestage : selon un système de rotation, certaines zones seront déconnectées du réseau aux heures de pointe de la consommation électrique. Il est possible que votre entreprise soit située dans une zone touchée par le délestage. Comment garantir vos activités le cas échéant ?



Si le bâtiment de votre entreprise est situé dans une grande ville ou une zone portuaire, vous n'êtes que peu ou pas concerné par le plan de délestage. Il va sans dire que si vous disposez d'une forme d'alimentation électrique alternative, vous serez armé fasse à une éventuelle coupure.

Mais que faire si votre entreprise est située dans l'une des zones du plan de délestage et que vous vous retrouvez effectivement sans électricité ? En tant qu'employeur, vous serez à ce moment toujours responsable du bon déroulement de la journée de travail. Une coupure de courant due à une pénurie d'électricité n’est pas considérée comme un « accident technique » et l'Office national de l'Emploi (ONEM) refuse en principe de reconnaître le chômage temporaire pour cause de force majeure. En outre, les ouvriers et les employés ont droit à un salaire complet en cas si une coupure d'électricité se produit pendant la journée.

En d'autres termes, il est dans votre intérêt de trouver à l'avance une solution sur laquelle vos travailleurs et leurs représentants pourront s'entendre. Voici un aperçu destiné à vous aider dans ce sens.

1. Horaires de travail alternatifs

La méthode la plus sûre est d'aligner dès maintenant – éventuellement de manière temporaire – votre règlement de travail sur le plan de délestage. Vous disposez d'un certain temps avant le début de 2019 pour élaborer des horaires de travail alternatifs et les inclure dans vos directives.

Une solution consiste à faire débuter la journée de travail plus tôt lorsqu’une coupure de courant est annoncée, car dans la phase initiale, le plan de délestage ne sera appliqué qu'aux heures de pointe de consommation, entre 17 h et 20 h. Dans ce cas, informez vos collaborateurs le plus rapidement possible des modifications apportées à leurs horaires de travail (24 heures à l'avance idéalement). L'indicateur électricité d'Elia (www.offon.be et Elia 4cast) vous permet de connaître à tout moment la situation du réseau électrique.

2. Horaires flottants

Si les horaires flottants sont la norme dans votre entreprise, vous pouvez déterminer vous-même le début et la fin de la journée de travail, lorsqu'une coupure est annoncée. Par exemple, vous pouvez demander à vos collaborateurs de travailler avant la déconnexion, dans le cadre de leurs horaires flottants. Assurez-vous toutefois que le bon fonctionnement de votre équipe ne s'en trouvera pas perturbé.

Etablir des horaires de travail flexibles ?

Si vous êtes concerné par une coupure de courant, vous pouvez, grâce à des horaires de travail alternatifs, faire commencer et terminer la journée de travail plus tôt – avant le principal pic de consommation qui se produit à partir de 17 heures. Pour savoir comment procéder, lisez cet article.

 


3. Télétravail à domicile ou modification temporaire du lieu de travail

Si vos travailleurs habitent dans une zone qui n'est pas touchée par le plan de délestage ou qui, par chance, ne l’est pas pendant les heures de travail, vous pouvez également encourager le travail à domicile. Autre possibilité : vous pouvez choisir de changer temporairement le lieu de travail de votre entreprise.

Conclusion

Un employeur averti en vaut deux. Prévoyez donc déjà l'une des solutions suivantes : modifier votre règlement travail, encourager le travail à domicile ou changer de lieu de travail. Vous serez ainsi parfaitement préparé à une éventuelle déconnexion l'hiver prochain.

Assouplissez votre entreprise

Vous en avez peut-être fait l’expérience vous-même : le cadre de travail est parfois trop rigide pour permettre une flexibilité suffisante. Le fait d’autoriser le télétravail vous permet de relever des défis comme la question de la mobilité. Nous vous invitons à consulter cet e-book gratuit pour découvrir comment rendre votre entreprise plus souple.

Employer votre personnel de manière flexible


Sur le même thème

refresh Plus d'articles