Face à face : comment mener des entretiens percutants avec les collaborateurs ?

Par Sylvie Bracqué - 11 juillet 2019 - Temps de lecture: 4 minutes

Motiver & engager

Les entretiens individuels constituent l’occasion toute désignée pour harmoniser les objectifs et les attentes tant du manager que des collaborateurs. Mais si l’on considère la préparation, le déroulement de l’entretien et son suivi, on se rend vite compte que tout cela prend beaucoup de temps. Pourtant, un entretien fructueux a souvent pour effet de renforcer la motivation et la productivité. Le jeu en vaut largement la chandelle. C’est donc non sans raison que nous nous sommes concertés avec notre partenaire intuo pour vous offrir des conseils afin de rendre ces entretiens les plus efficaces possible.

entretiens individuels feed-back évaluation

Afin d’annoncer l’entretien, songez à envoyer une invitation par courriel ou via la plateforme interne avec les points qui seront abordés. « intuo permet de créer très facilement une base de données contenant des thèmes et des questions qui fonctionnent, de sorte que vous n’aurez plus qu’à opérer votre propre sélection », explique Tim Clauwaert, CEO de la plateforme de développement des talents intuo. Découvrez ici comment intuo peut vous aider à préparer des entretiens qui auront tout leur sens.

Offrez également la possibilité à vos collaborateurs de sélectionner eux-mêmes certains thèmes. Vous leur donnerez ainsi l’occasion de se préparer et d’épingler des sujets qu’ils souhaitent réellement aborder.

Personnalisez vos entretiens

Quel que soit le sujet mis sur la table, prévoyez toujours du temps pour parler du développement personnel du collaborateur concerné. Il est capital que celui-ci sache que son épanouissement personnel est pris en compte pour qu’il souhaite ensuite contribuer à la réalisation des objectifs personnels. Les questions personnelles sont toutefois susceptibles d’entraîner un certain malaise, mais en partant de questions toutes faites pour briser la glace, vous arriverez sans peine à lancer la conversation :

  • Quelles sont les responsabilités qui vous passionnent le plus ?
  • Quelles sont les compétences dont vous avez besoin pour atteindre vos objectifs ?
  • Vos attentes sont-elles comblées ?

Il s’agit de questions sur lesquelles le collaborateur aura abondamment réfléchi, et auxquelles il pourra donc facilement répondre. Une bonne entame vous permettra de détendre l’atmosphère et ainsi de déboucher sur des questions plus précises. Vous pourrez alors sonder les objectifs concrets et les ambitions personnelles de vos collaborateurs, de même que l’horizon de temps dans lequel ils souhaitent les concrétiser.

CONSEIL : afin de créer un contexte propice, il est recommandé d’organiser de temps à autre les entretiens individuels en dehors du bureau. Détachez-vous de l’ambiance formelle qui y règne et quittez la salle de réunion pour un petit lunch à l’extérieur ou une promenade.

Favorisez l’élargissement des perceptions

Lors d’un entretien individuel, vous pouvez aussi poser des questions destinées à coacher le collaborateur et auxquelles il s’efforcera de trouver une réponse lui-même. En procédant de la sorte, vous lui permettrez de réfléchir à voix haute et de porter un autre regard sur ses propres questionnements et défis. Demandez notamment ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas, ce qu’il souhaite atteindre, et peut-être ce qui le retient. Surtout, demandez sur quels plans vous pouvez lui apporter de l’aide.

Faites preuve d’attention

Une fois la conversation engagée, il peut s’avérer judicieux de noter les réponses et les points d’action afférents. Concentrez toute votre attention sur la personne en face de vous. Mettez votre ordinateur portable et votre GSM de côté et indiquez à votre interlocuteur qu’il constitue votre priorité. Vous pourrez transmettre vos notes au collaborateur par la suite.

Demandez également un feed-back ascendant

Tandis que vous vous efforcez d’en savoir plus sur les attentes de votre collaborateur, osez également lui demander ce qu’il attend du management et de l’entreprise. Cela vous aidera à progresser dans votre fonction de manager tout en indiquant qu’il règne au sein de l’entreprise une culture d’ouverture qui encourage les collègues à exprimer leur avis. La reconnaissance, la culture d’entreprise, les performances de l’équipe de management, la communication, rien ne doit être tabou.

CONSEIL : Les entretiens individuels portent sur le contenu et l’exécution d’une fonction. Aborder le développement personnel permet inéluctablement d’aborder les projets en cours. Pour autant, veillez malgré tout à ne pas confondre réunion de projet et entretien individuel.

Récapitulez et commentez

La conversation touche à sa fin ? Parcourez l’essentiel de ce qui a été dit ainsi que les éventuelles actions à entreprendre. « Grâce à une simple notification en ligne, vous pouvez rassembler tous les points et planifier le prochain entretien dans la foulée. En intégrant les entretiens toujours au même moment dans l’agenda, vous éviterez les annulations tardives », embraie Tim Clauwaert. Terminez ensuite l’entretien par une conversation informelle sur des sujets non liés au travail. Votre collaborateur verra ainsi qu’il n’y a pas que ces performances au travail qui vous intéressent.

Tirez les ambitions vers le haut

Avec les entretiens individuels, les managers disposent d’un outil merveilleux pour influer positivement sur la productivité et l’épanouissement au travail de leurs collaborateurs. En organisant ces entretiens de manière régulière – toutes les deux semaines, une fois par mois ou à intervalles plus longs –, vous apprendrez à mieux connaître votre équipe et à acquérir une bonne perception de votre environnement de travail. De la même façon que vous découvrirez les ambitions de vos collaborateurs, ces derniers en apprendront aussi un peu plus sur vos attentes.

Sur le même thème

refresh Plus d'articles