1 travailleur sur 10 est indépendant : adaptez votre politique RH

Par Jan Laurijssen - 9 juillet 2018 - Temps de lecture: 3

Tendances RH

Jusqu'à 97 % des entreprises belges engagent régulièrement des freelances. C'est ce qui ressort d'un sondage récent réalisé par SD Worx en collaboration avec l'Antwerp Management School. Pourtant, la politique RH de beaucoup d’organisations laisse à désirer concernant ces travailleurs : seule 1 sur 3 adapte sa stratégie pour les accueillir.

indépendant RH politique freelancer

En Belgique, 2 entreprises sur 3 optent pour une approche ad-hoc par rapport aux indépendants. Un résultat surprenant, car ce groupe de travailleurs représente en moyenne 10 % de leurs effectifs. Au Royaume-Uni, en France, en Allemagne et aux Pays-Bas aussi, la plupart des organisations n’ont pas de stratégie mûrement réfléchie pour utiliser des talents flexibles. Selon Ans de Vos, professeur à l'Antwerp Management School, un changement s'impose : « Les professionnels indépendants peuvent apporter une valeur ajoutée importante aux entreprises, à condition que les employeurs réagissent de façon proactive à la présence de ce groupe dans leur organisation. »

Les freelances et leurs moteurs

Ce n'est que si vous comprenez bien ce qui motive les freelances que vous pourrez les intégrer avec succès dans votre politique RH. Dans les limites de ce que prévoit la loi bien entendu, car les freelances ne sont pas des salariés, ils ne sont pas sous l'autorité de l'employeur. Les raisons derrière leur statut sont parfois personnelles, mais dans la plupart des cas, elles sont liées au travail. Par exemple, 2 freelances belges sur 3 ont une carrière axée sur leurs ambitions et leurs compétences changeantes.

Le contrat de travail traditionnel n’est plus la seule option et il n'y a rien d'étonnant à cela. Outre vos collaborateurs permanents qui ont un contrat à durée indéterminée, les freelances deviennent progressivement indispensables pour le fonctionnement de votre entreprise. On prévoit que le nombre de professionnels indépendants augmentera dans l'avenir.

Les avantages des talents flexibles

Faire appel à des freelances est intéressant à plus d'un titre pour un employeur. Ces travailleurs sont rapidement employables : un précieux avantage pour vous, car s’il s’avère que votre personnel permanent ne peut faire face à un pic d'activité, les freelances sont disponibles pour assumer une partie du travail.

L’expertise très spécifique des freelances constitue une deuxième bonne raison de vous tourner vers eux. Enfin, il est aussi possible que vous éprouviez des difficultés à trouver une main-d'œuvre permanente. Dans ce cas, engager des freelances est une bonne solution (intermédiaire).

Vers des relations durables

Miser sur l'apprentissage à long terme, recruter de nouveaux talents et faire appel à des freelances sont des options qui ne s'excluent pas mutuellement. Vous pouvez donc opter pour une combinaison de ces opportunités de croissance. Il vous faudra cependant alors prévoir une politique inclusive.

Tout comme vos autres collaborateurs, vos freelances ont besoin de soutien et de protection. À présent qu'ils représentent 10 % de vos effectifs, il est capital de prendre ces aspects en compte. C'est là le seul moyen de construire des relations durables avec ces personnes et de leur offrir l'opportunité de déployer leurs talents au sein de votre organisation.


Sur le même thème

refresh Plus d'articles