Comment assurer un environnement de travail sûr pour des étudiants jobistes?

11 avril 2022 - Temps de lecture: 5 minutes

Tendances RH

Chaque entreprise sait que les étudiants jobistes offrent un renfort aux employés permanents, peuvent être déployés de manière flexible et apportent de nouvelles perspectives. Bien qu’il y ait de nombreux avantages, il ne faut pas oublier qu’il existe de nombreux accidents du travail chez les étudiants au travail, résultant en une incapacité de travail.

student

Pourquoi Safety First?

Les accidents du travail les plus courants sont causés par des machines à découper, des chutes d’objets ou des trébuchements. Les blessures qui en résultent sont des coupures, des contusions, des luxations et des blocages. Ces blessures font en sorte que les étudiants au travail seront parfois absents pendant une longue période. Par conséquent, soyez proactif et garantissez la sécurité de vos étudiants sur le lieu de travail. L’article suivant vous donnera trois conseils pour éviter les accidents du travail. .

Prenez une longueur d’avance !

Nous vous expliquons maintenant, étape par étape, comment créer un environnement de travail sûr pour les étudiants jobistes:

Étape 1) Déterminez les tâches que l’étudiant(e) jobiste effectuera. Vérifiez ensuite à quels risques il/elle sera exposé(e). L’emploi des étudiants doit être inclus dans l’analyse des risques du poste de travail concerné. Il est donc conseillé de demander l’avis du service de prévention si besoin.

Étape 2)
Vérifiez si les tâches que vous avez choisies sont légalement autorisées pour les étudiants au travail. Faites appel à votre conseiller en prévention pour cela, cette personne sait quels critères doivent être remplis. Ces dispositions se trouvent dans le Code livre X, titre 3.

Pour donner un bref aperçu, nous partageons déjà les principaux critères ici:

  • Les véhicules motorisés comme les chariots élévateurs à fourche ne sont pas autorisés! Il y a une différence pour les véhicules de transport non arrimés.
    • à partir de 16 ans: l’étudiant jobiste est autorisé à conduire un véhicule, lorsqu’un autre conducteur marche devant ou derrière le véhicule (lorsque la vitesse est limitée à 6 km/h).
    • à partir de 18 ans: l’étudiant jobiste est autorisé à conduire un véhicule, accompagné d’un copilote, assis dans le même véhicule (lorsque la vitesse est limitée à 16 km/h).
  • Ne peut pas effectuer un travail qu'il/elle est physiquement ou mentalement incapable de faire.
  • Brève sensibilisation à la sécurité ou petite formation de base
  • Aucune exposition aux rayonnements ionisants, au bruit excessif, aux vibrations ou à la chaleur et au froid.
  • Au sein de SD Worx, aucun travail en hauteur n’est autorisé pour les étudiants jobistes.

Il s’agit bien sûr d’une liste non exhaustive et, selon l’analyse des risques, il se peut que des choses qui n’apparaissent pas sur cette liste ne soient pas autorisées.

Heureusement, il existe également des exceptions à ces règlementations, ce qui signifie que certaines activités sont toujours autorisées. Ces exceptions sont les suivantes :

  • L’étudiant(e) a 18 ans.
  • Il/elle suit une formation dans le cadre de ces activités interdites.
  • L’employeur veille à ce que les activités se déroulent toujours sous la supervision et l’autorité d’un responsable.
  • L’employeur prend les mesures préventives nécessaires.
  • L’employeur demande conseil à son conseiller en prévention et au comité PPT (le Comité de prévention et de protection au travail).

Étape 3) Fournissez à l’agence de travail intérimaire une fiche de poste de travail adaptée, basée sur le contenu de l’analyse des risques. Il s’agit d’un document légalement requis qui énumère les tâches, les qualifications requises, les conditions professionnelles, les risques et l’équipement de protection individuelle. Assurez-vous que la fiche ne mentionne aucune tâche interdite / équipement de travail / risques pour la santé et transmettez-la à l’agence de l’étudiant avant le début de la mission. Pour plus d’informations concernant la fiche du poste de travail, cliquez ici.

Étape 4) Veillez à indiquer correctement les risques de santé. Cela est nécessaire pour que l’agence de travail intérimaire puisse vérifier si un examen médical est nécessaire.

Étape 5) Préparez-vous bien en déterminant les points d'attention et en examinant ce que vous pouvez faire de manière préventive. Demandez-vous si tout serait clair pour l’étudiant(e). Assurez-vous d’en discuter avec votre conseiller en prévention avant que l’étudiant(e) ne commence.

Comment assurer un accueil approprié de votre étudiant(e) ?

Jobstudenten zijn vaak onervaren en hebben meer nood aan een warm onthaal en een goede begeleiding. De juiste peter/meter uitkiezen is daarom essentieel. De persoon met de meeste ervaring is hierbij niet altijd de meest geschikte kandidaat. Veel ervaring staat ook gelijk aan routine en dat kan ‘gevaarlijk’ zijn.

Daarnaast is het belangrijk om voldoende informatie en een aangepaste opleiding over de risico’s, veiligheidsvoorschriften en procedures bij noodgevallen en gevaar te geven. Stel hiervoor een onthaalbrochure of een checklist op, dat maakt alles veel overzichtelijker voor de student, maar ook voor jezelf. Vergeet ook niet om bij het onthaal de jobstudent te voorzien van de nodige PBM’s (persoonlijke beschermingsmiddelen zoals een bril of helm).

Suivi et évaluation

Chaque étudiant(e) doit avoir la possibilité de signaler des situations dangereuses ou de poser des questions sur le contenu du job étudiant. Fournissez des canaux de communication faciles à utiliser et laissez-le parrain/marraine prendre des nouvelles de l'étudiant(e) de façon quotidienne. De plus, une évaluation régulière peut révéler des points faibles, améliorer le fonctionnement général de votre entreprise ou l’accueil de nouveaux étudiants. Grâce à la contribution de l’étudiant(e), vous remarquez plus de choses.

Que retenir ?

  1. En collaboration avec votre conseiller en prévention, assurez-vous du remplissage correct et complet de la fiche du poste de travail sur la base de l’analyse des risques et livrez-la à l’agence d’intérim avant le début de la mission.
  2. Assurez-vous de vérifier si les tâches que vous avez indiquées ne sortent pas du cadre juridique pour les étudiants tel que décrit dans le Livre X du Code Titre 3.
  3. Offrez un accueil chaleureux où l’étudiant(e) reçoit les informations et la formation nécessaire, ainsi que l’EPI nécessaire.
  4. Fournissez la guidance d’un parrain ou d’une marraine pendant la période de travail et planifiez des évaluations régulières.

Informations supplémentaires sur les étudiants jobistes

Lorsque vous recrutez des étudiants jobistes, vous ne devez pas seulement prendre en compte leur sécurité. Lisez cinq autres points d’attention lorsque vous employez des étudiants jobistes.

Vous voulez savoir si quelqu’un est autorisé à travailler en tant qu’étudiant(e) et combien de temps il/elle peut travailler? Lisez cet article! Vous avez des questions ou vous souhaitez travailler avec SD Worx? Contactez-nous via ce lien.

Sur le même thème

refresh Plus d'articles