Ice-Watch et SD Worx : l’heure du bilan

Par Marielle Grégoire - 22 janvier 2018 - Temps de lecture: 3

Customer case

Ice-Watch a choisi SD Worx comme secrétariat social depuis début 2016. Résultat : une paie irréprochable et une administration du personnel 100% conforme à la législation. Mais aussi la garantie d’anticiper correctement les changements sociojuridiques et de saisir toutes les opportunités des nouvelles mesures. Bilan d’un an de partenariat en 3 minutes, montre en main.

case Ice-watch

Mais comment fait Ice-Watch pour lancer chaque année une demi-douzaine de nouvelles lignes, séduire toutes les générations, s’imposer dans plus de 7.500 points de vente sur les cinq continents, collectionner les fans par millions sur Facebook, et passer en moins de 10 ans le cap des 15 millions de montres vendues ?

La réponse tient au moins en trois points : un concept chic et accessible, une stratégie audacieuse, une équipe créative et passionnée. Et un partenaire aussi fiable que ses mécanismes horlogers pour la gestion de la paie et des aspects sociojuridiques de son activité en Belgique.

45 personnes en Belgique

Derrière la porte vitrée des bureaux Ice-Watch, sur la grand-place de Bastogne, 45 personnes environ gèrent le design, le marketing, les actions web et le positionnement de la marque. Le décor est singulier, mélange stimulant d’œuvres d’art moderne – une passion du CEO Jean-Pierre Lutgen –, de mobilier design, de couleurs vives, d’espace et de lumière.

« Nous travaillons avec des profils très particuliers, à la fois jeunes et expérimentés, qui adhèrent à tout ce qu’Ice-Watch représente » explique Caroline Desait, responsable RH. « Les candidats sont nombreux mais les perles rares ne sont pas faciles à trouver, surtout avec la concurrence toute proche du Luxembourg, très attractif pour les travailleurs. »

« Des réponses que je ne trouvais pas ailleurs »

La solution SD Worx est entrée chez Ice-Watch comme la montre belge s’est glissée aux poignets du monde entier : en douceur, comme une évidence. En 2015, alors que la PME est affiliée à un autre secrétariat social, la responsable RH s’inscrit à une série d’ateliers sociojuridiques chez SD Worx. « Ces ateliers m’ont apporté des réponses que je ne trouvais pas ailleurs », explique-t-elle. Convaincue par la qualité des informations et des échanges, elle décide de confier son secrétariat social à SD Worx.

Un accompagnement au quotidien

Caroline Desait gère à elle seule tous les aspects RH de l’activité Ice-Watch en Belgique, du recrutement aux assurances en passant par la gestion des prestations et la paie. Elle attend de son secrétariat social qu’il l’accompagne au quotidien – bien au-delà de la simple administration salariale.

« Les gestionnaires SD Worx vont très loin dans leur maîtrise sociojuridique, apprécie Caroline : ils peuvent répondre en direct à la plupart de mes questions. Plus besoin de demander chaque fois une consultation spécialisée ni d’attendre un devis. »

Information ciblée, pratique et anticipée

L’accompagnement est aussi proactif, et c’est un point très positif aux yeux de Caroline. Malgré les 80 km qui séparent Ice-Watch du bureau SD Worx de Liège, une vraie proximité s’est installée. L’équipe SD Worx connaît les défis de la PME, réfléchit avec elle, et lui propose des informations et des formations ciblées.

« J’apprécie beaucoup l’anticipation » poursuit Caroline Desait. « Alors que la loi Peeters était encore dans les cartons, SD Worx m’a proposé une série d’ateliers pour faire le point sur ce qui allait changer pour nous, et les opportunités pour une PME comme la nôtre. En une demi-journée, j’ai pu faire le tour de chaque sujet essentiel pour moi. Au moins 80% de ce que j’y ai entendu m’a été vraiment utile. »

1 jour gagné sur chaque paie

Si Ice-Watch est exigeante avec les profils qu’elle engage, elle met un point d’honneur à assurer une paie irréprochable. Pour gérer cet aspect, Caroline Desait a opté sur le conseil de son bureau pour une solution semi-automatisée, avec Proxy Online.

« L’application est très intuitive. Les mois de prestations ‘normaux’ sont pré-encodés : je n’ai rien à modifier s’il n’y a pas eu de jour de congé ou d’absence. Le système calcule les salaires, et met à disposition des travailleurs leurs fiches de paie en format électronique. Plus de papier à mettre sous enveloppe, étiqueter et expédier ! » Temps gagné : une journée par mois.

Libérée d’une partie des opérations manuelles, assurée de la qualité de son administration du personnel et confiante d’être avertie à temps des évolutions significatives pour elle, Caroline Desait peut se concentrer sur ses vrais défis : recruter des collaborateurs compétents, engagés, capables de faire leur place dans une équipe soudée. Et continuer à assurer à chaque collaborateur des conditions motivantes, sur le plan de l’environnement de travail, des rémunérations, des responsabilités, de la culture d’entreprise. Une bonne nouvelle pour tous les amateurs de la marque belge.

Ice-Watch sur la carte

  • Bastogne, centre-ville – le cœur belge de la marque : 45 personnes environ gèrent le design, le marketing, les actions web et le positionnement de la marque. C’est cette équipe qui bénéficie du partenariat avec SD Worx.
  • En dehors de la ville, un impressionnant centre logistique approvisionne les magasins et distributeurs européens.
  • A 10.000 km de là, à Hong Kong, une autre équipe d’une trentaine de personnes, gérée localement, assure la distribution dans le reste du monde.

Banner newsletter FR

Sur le même thème

refresh Plus d'articles