Absences: quand votre collaborateur n'est-il pas au travail ?

Par Raf Janssen - 13 juillet 2017 - Temps de lecture: 3

Absences

Vous engagez un collaborateur car il est nécessaire au bon fonctionnement de votre entreprise. Mais même le collaborateur le plus consciencieux peut parfois être absent. Cet article dresse la liste des formes les plus courantes d’absences rémunérées.

Absence au travail

1. Jours fériés légaux

Tout d'abord, la forme d’absence la plus évidente. Il existe 10 jours fériés légaux rémunérés. Un peu plus dans certains secteurs. Si un jour férié tombe un dimanche ou un jour d'inactivité, votre collaborateur peut le récupérer.

Attention toutefois au travail à temps partiel. Si votre collaborateur ne travaille jamais le lundi, il perd les jours fériés qui tombent le lundi. Si votre entreprise pratique un horaire variable, vous devriez en principe pouvoir faire en sorte que votre collaborateur ne travaille jamais un jour férié. En échange, vous devrez verser un ‘salaire forfaitaire’. Consultez votre secrétariat social à ce sujet.

2. Vacances rémunérées

Toute personne sous contrat à temps plein dans le secteur privé reçoit 20 jours de congés payés dans un régime de 5 jours. La même proportion s'applique au travail à temps partiel. Par exemple, en cas de contrat à quatre cinquièmes, le collaborateur a droit à 16 jours de vacances (quatre cinquièmes de 20). Vos heures de travail ne sont pas régulières et vos journées ne sont pas toutes de durée égale ? Comptez alors en heures de congés, selon la même proportion.

3. Maladie

Que se passe-t-il si votre tout nouveau collaborateur tombe malade ? Les bons accords font les bons amis : dites à votre collaborateur de toujours vous avertir, qu'il vous fournisse un certificat médical et qu'il soit prêt à recevoir un médecin de contrôle. De cette manière, vous serez tous deux en ordre légalement pour le salaire garanti – même si la maladie dure plus de quelques jours.

Le système de salaire garanti fonctionne de la manière suivante :

  • Les employés ont droit à 30 jours calendrier de salaire garanti. Cela signifie que vous devez continuer à les payer pendant cette période.
  • En ce qui concerne les ouvriers malades, vous devez payer l'intégralité du salaire les 7 premiers jours. La semaine suivante, vous continuerez à payer 85,88% du salaire, puis 25,88% pour les deux semaines qui suivent – le reste est à la charge de la mutuelle. Ce régime n'est applicable que pour les ouvriers en service depuis au moins un mois. Le mois qui suit le recrutement, la mutuelle prend le salaire en charge.

4. Accident du travail

Un accident au travail, ou sur le chemin vers et depuis le lieu de travail ? Si cet accident rend votre collaborateur inapte au travail et l'oblige à rester à la maison, le salaire garanti suit les mêmes règles que celles en matière de maladie. Il est important de prévenir immédiatement votre assureur, de manière à récupérer ce salaire garanti.

5. Jours de congé payés

Il existe encore de nombreuses autres formes d'absences payées, chacune avec ses règles spécifiques. En cas d'hésitation, contactez votre secrétariat social.

  • Congé de maternité et repos d'accouchement
  • Congé parental
  • Crédit-temps
  • Congé-éducation (droit aux congés pour les formations agréées)
  • Absences de courte durée (telles que petit chômage ou congé familial)

Comment compenser les chaises vides ?

Les vacances sont ce qu'il y a de plus facile à prévoir : c'est une question d'adaptation des agendas. Vous pouvez également prévoir des vacances collectives pendant des périodes fixes, et ainsi jouer sur les pics et les creux annuels.

Les absences imprévues sont évidemment un autre débat. Toutefois, vous pouvez plus ou moins en tenir compte. Si vous savez que votre collaborateur n'est pas au travail en moyenne 1 jour par semaine, vous pouvez adapter votre planning du personnel en conséquence.

Des absences imprévues vous mettent-elles quand même dans l'embarras ? Il existe bon nombre de possibilités de trouver de la main-d’œuvre rapidement. Lisez notre article ‘Qui engagerez-vous ?’.

Que faire en premier lieu en cas de problèmes de personnel ?

Inutile d'apprendre les règles et les lois par cœur. Via les outils de simulation de SD Worx, vous pouvez facilement vérifier, par commission paritaire, si votre collaborateur a droit à certaines formes d'absences courantes (vacances, petit chômage, repos de maternité, etc.).

Plus d'informations sur les recrutements, les salaires, les coûts et les dispositions légales ? Téléchargez notre brochure gratuite ‘Vous débutez en tant qu’employeur ? 10 questions à vous poser avant d’engager votre premier collaborateur’.

banner starten als werkgever FR
 

Sur le même thème

refresh Plus d'articles