Le phishing cible les RH : dotez-vous des bons outils

L’escroquerie sur internet est en augmentation. De plus en plus d'entreprises nous signalent qu'elles sont victimes de cybercriminels rusés. Leur objectif ? Empocher le salaire des collaborateurs. Tenez-vous en à cette règle d'or pour éviter cette déconvenue financière.

Tôt ou tard, tout le monde est confronté à ce problème : les faux e-mails. Les criminels se font passer pour des organismes publics, des banques ou des entreprises dans le but de vous inciter à payer un solde prétendument impayé. Et chaque jour, il devient plus difficile de distinguer les faux e-mails des vrais.

Le phishing est également très répandu dans le monde des RH. Les escrocs vous demandent au nom d’un collaborateur – souvent haut placé – de modifier son numéro de compte. Parfois, la demande est faite au nom d’un chef de service ou du CEO. Et en tant que collaborateur RH, vous faites ce que l'on vous demande, n'est-ce pas ?

 

Optez pour un flux de travail sûr et efficace

La bonne nouvelle est que le problème est parfaitement évitable. Comment ? En dotant tous vos collaborateurs des outils nécessaires pour modifier eux-mêmes leurs données personnelles. Ces outils devraient être utilisé de manière cohérente. Par exemple, le module « Données personnelles » de la solution logicielle en ligne eBlox HR offre une solution idéale. Vos collaborateurs ou leurs supérieurs directs adaptent eux-mêmes les données confidentielles, vous approuvez (si vous le souhaitez) et les informations partent ensuite automatiquement vers le payroll. Juridiquement sans faille, pas de perte de temps et toujours à jour.

Les mesures supplémentaires à prendre dans l'attente d'un outil approprié :

  • Scannez les mails pour détecter les erreurs de langue étranges, les adresses d'expéditeur suspectes et les numéros de compte étrangers.
  • Soyez vigilant si quelqu'un vous demande par e-mail une action (financière) immédiate et procédez toujours à un double contrôle.
  • Placez tous les courriers provenant de personnes extérieures à votre organisation dans un dossier séparé ou signalez-les.

Que faire si vous avez déjà changé un numéro de compte ?

Contactez au plus vite l'équipe de lutte contre la fraude de votre banque. Elle peut bloquer le versement dans les 24 à 48 heures suivant une transaction. N'oubliez pas de signaler le problème à la police. Le numéro du procès-verbal est généralement nécessaire pour débloquer à nouveau un montant bloqué. Enfin, n’oubliez pas que plus le nombre de signalements est important, plus il y a de chances pour que les fraudeurs soient attrapés.
 

Augmentez l'autonomie de vos collaborateurs, protégez leurs données personnelles et mettez un terme à la fraude sur internet et à l'usurpation d'identité. Découvrez ici comment procéder.

Vous vous demandez comment fonctionne le module « Données personnelles » d'eBlox HR ?

Si vous avez des questions à ce sujet ou souhaitez discuter sans engagement de votre situation personnelle avec un expert, veuillez compléter le formulaire ci-dessous. Nous vous contacterons dans les plus brefs délais et examinerons ensemble le choix idéal pour vous.